2 EME EDITION DU CAMP DES JEUNES LEADERS : Le bilan de 2020 ; les engagements pour 2021

0
171

Au détour de la clôture du Camp 2020 des jeunes leaders, la patronne de l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie (Ajcad), Adam Dicko, a présenté les actions posées par les jeunes leaders avant de livrer les engagements de la structure pour l’année 2021.
Les lampions se sont éteints sur le camp 2020 des Clubs d’actions citoyennes (Clac) ce jeudi 31 décembre 2020. Etat d’urgence dû à Covid-19 oblige ! Cette édition du Camp prévue à Dioïla s’est tenue dans la salle de réunion d’Ajcad. Toutes les dispositions ont été prises pour rapprocher les 100 Clac qui touchent plus de 10 000 personnes à travers le Mali par visioconférence. Ledit Camp qui a vécu du 29 au 31 décembre avait comme thème « redevabilité mutuelle et bonne gouvernance ».
Adam Dicko a relevé de belles réalisations faites par les Clac, fruits de beaucoup d’activités sur le terrain. En citant quelques-unes d’entre-elles, la première responsable d’Ajcad a égrené les travaux avec les mairies. Ce qui, dit-elle, a permis de rehausser le taux de recouvrement des taxes de 20% à 50%. Elle n’a pas manqué de mentionner la révision des listes électorales et l’accompagnement des populations dans le cadre de l’acquisition des documents administratifs.
Parlant des actions que la structure envisage d’accomplir en 2021, l’interlocutrice du jour a noté la création de la radio Ajcad, le Centre de renforcement des capacités et de recherche, la mise en place d’un bureau de plaidoyer citoyen pour accompagner les populations à acquérir les papiers administratifs. S’y ajoute la création d’un organe de presse écrite pour mieux informer et sensibiliser les populations
Du point de vue d’Adam Dicko, la construction du Mali commence par l’engagement des jeunes. Comme pour dire que chacun doit s’acquitter de son devoir avant de réclamer son droit.
La cheffe d’Ajcad se soucie fort de la continuité de la dynamique enclenchée par les Clac car la présidence est tournante. Pour ce faire, elle encourage les jeunes leaders à être des modèles de la bonne conscience car, ajoute-t-elle, le Mali a besoin d’eux. Des applaudissements bien nourris qui se sont étendus sur plusieurs minutes ont mis fin de la cérémonie.
Vivement le Camp des Clac 2021 !
Malipost

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici