4ème journée CANAM : La lutte contre la fraude au cœur des débats

0
74

Le Comité syndical de la CANAM renoue avec sa journée CANAM dont la 4ème Edition s’est déroulée ce jeudi 21 octobre 2021 à Bamako. L’événement a réuni toutes les parties prenantes à l’AMO, notamment les Organismes Gestionnaires Délégués (l’INPS et la CMSS), l’ANAM, l’UNTM, la Mutualité malienne, les prestataires et les prescripteurs de soins de santé, mais aussi les responsables de la CANAM.

D’année en année, l’évènement polarise l’attention de tous les acteurs impliqués dans la gestion de l’Assurance Maladie au Mali. Il se veut un espace d’échanges, d’apprentissage, du donner et du recevoir.

Le thème de cette année est « La lutte contre la fraude à l’assurance maladie : outils, rôles et responsabilités des parties prenantes (Assurés, Organismes Gestionnaires Délégués et prestataires de soins de santé) ».

Pour le secrétaire général par intérim du Comité syndical de la CANAM, Tiécoura Doumbia, la lutte contre la fraude ne sera une réussite qu’avec l’accompagnement de tous : CANAM, CMSS, INPS, ANAM, UTM, l’association des assurés à l’AMO, les syndicats de travailleurs et surtout les prestataires de soins de santé.

« Tous ces partenaires sont à remercier et féliciter pour les efforts fournis dans la mise en œuvre réussie de l’assurance maladie », a dit Monsieur Doumbia.

Le Secrétaire général de l’UNTM, Yacouba Katilé, tout comme le Directeur Général Adjoint de la CMSS, Modibo Koné, ont salué l’initiative prise par le Comité syndical de la CANAM de convier un tel espace d’échanges réunissant tous les acteurs impliqués dans la gestion de l’AMO.

Selon le Directeur Général de la CANAM, le médecin Général de Brigade Boubacar Dembélé, la question de la fraude est plus que d’actualité et très préoccupant.

Il a souligné que la CANAM enregistre plusieurs cas de fraude, notamment le coût des prestations non conforme au tarif conventionnel, les prestations non autorisées, les usurpations d’identité variées, la facturation des assurés fictifs, l’utilisation de numéros des assurés CMSS (fonctionnaire de l’Etat), au profit des assurés volontaires de l’INPS.

Face à l’ampleur de la fraude aux prestations de l’assurance maladie, dira-t-il, une collaboration est nécessaire entre toutes les parties prenantes, notamment la CANAM, les OGD, les assurés et les prestataires de santé.

Le médecin Général de Brigade Boubacar Dembélé a profité de l’occasion pour saluer l’INPS et la CMSS qui ne ménagent aucun effort pour lutter contre la fraude. En témoigne la transmission fréquente à la CANAM de cas de suspicion de fraude enregistrés au niveau de certains prescripteurs, prestataires ou d’assurés.

Il n’a pas oublié de saluer les innombrables efforts fournis par les prescripteurs et les prestataires de l’AMO. « Du médecin qui exerce avec générosité dans un hôpital, une Clinique, un centre de Santé de référence à ces nombreux pharmaciens ou laborantins qui servent avec bonté les patients

AMO, la CANAM, par ma voix, vous remercie pour votre précieux concours à l’AMO ».

 

Au nom de Madame le ministre de la Santé et du Développement Social, le Conseiller Technique Moussa Diawara, a invité les participants à définir et proposer les meilleures stratégies à mettre en œuvre pour lutter efficacement contre la fraude qui, si l’on y prend garde, sapera tous nos efforts.

Comme spécifié dans les Termes de Références, l’objectif général de cette journée de la CANAM était de débattre sur les stratégies à mettre en œuvre pour lutter efficacement contre la fraude à l’assurance maladie.

De manière spécifique, la journée visait notamment à : Faire un diagnostic de la situation de fraude aux prestations de l’assurance maladie ; Identifier les types de fraude ; Définir les mécanismes ou outils et les stratégies appropriées pour lutter contre la fraude aux prestations de l’assurance maladie ; Définir les rôles et responsabilités des parties prenantes ; Faire connaitre les sanctions contre les auteurs.

Plusieurs exposés ont émaillé la journée. Le Chef Service Juridique et Contentieux de la CANAM, Mme Traoré Fatoumata Zahara Haïdara, a entretenu l’auditoire sur le thème de la journée.

Aussi, des échanges, sans filtre, ont eu lieu entre le Directeur Général et les participants sur divers sujets de l’heure, notamment la construction du siège, la mise à disposition d’une infirmerie pour le personnel, les difficultés liées à l’immatriculation, au recouvrement etc.

L’entreprise Sanlam, ex Saham, a fait une brève présentation de son offre relative à l’assurance complémentaire que la CANAM a souscrite chez elle. La présentation fut faite par son médecin Conseil Mamadou Touré.

A noter que malgré leur agenda très chargé, les Ministres de la Santé et du Développement Social, Mme Diéminétou Sangaré, de la Promotion de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Mme Wadidjé Founè Coulibaly, ont tenu à être présentes.

La présence des deux anciennes de la CANAM a été saluée par l’assistance.A signaler aussi la présence remarquable des anciens Directeurs Généraux de la CANAM en l’occurrence Nouhoum Sidibé et Mahamane BABY.

 

SECOM/CANAM

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici