Affaire Adama Sangaré : Le plaignant s’appelle Hydro Sahel

0
156

C’est l’entreprise Hydro Sahel qui a porté plainte contre Adama Sangaré, le maire du district de Bamako. Selon des sources judiciaires, la mairie de Bamako avait été condamnée à payer plus d’un milliard de francs CFA à l’entreprise qui avait exécuté des travaux sans être payée. Mais le maire central de la capitale qui représente l’autorité municipale, n’a malheureusement pas payé la somme fixée par la justice.
Il s’agit donc d’une affaire commerciale qui se règle au tribunal du commerce en principe. Selon des experts, il y a deux possibilités de règlement du différend en question. Une option est la saisie des biens de l’entreprise ou du service concerné. L’autre option est la contrainte par corps du premier responsable. Adama pourrait être visé par cette dernière option.
Quels que soient les faits qu’on lui reproche, le maire du district est un soutien de taille pour de nombreuses personnes. Grâce à lui, des emplois ont été créés à la mairie du district devenue le point de chute de jeunes diplômés cherchant un premier emploi pour la plupart. C’est un poids lourd de la politique malienne qui est mis aux arrêts, ce qui pourrait faire l’affaire de ses adversaires.
Ces derniers n’ont aucune chance de le battre dans les urnes. Depuis que la mairie du district existe, personne n’a su écarter Adama Sangaré qui représente un pilier de l’Adema, l’ancien parti au pouvoir entre 1992 et 2002. Le maire du district aura été de tous les combats pour donner à l’Adema la place qu’elle occupe sur l’échiquier politique depuis l’avènement de la démocratie au Mali.
Le timing de l’arrestation du maire du district est en tout cas une mauvaise nouvelle pour l’Adema en cette veille électorale. Si tout marche comme prévue, les élections régionales et du district auront lieu avant la fin de la transition. Or, il ne reste pratiquement que quelque sept mois pour que cette transition s’achève. L’Adema pourrait difficilement s’imposer dans la mairie du district sans Adama Sangaré qui est de loin le candidat potentiel le mieux connu dans la capitale et environs, surtout auprès de l’électorat.
Cette élection est une élection de proximité, et Adama Sangaré a des atouts au niveau des structures de base des jeunes. Les associations de jeunes et les nombreuses entreprises et Groupements d’intérêt économique(GIE) doivent beaucoup au maire du district. Ce vivier électoral reste fidèle à son bienfaiteur qui pourrait ouvrir davantage de portes aux jeunes déjà organisés. L’aide de la mairie centrale est le moteur d’une économie solidaire qui fait vivre des milliers de jeunes travailleurs et entrepreneurs.
Est-il besoin de rappeler aussi que le Centre du Mali, à savoir toute la région de Ségou et une bonne partie de la région de Mopti, ne vibre que par le maire Adama Sangaré. Un grand électeur dont avec qui il faut forcément compter pour les élections générales à venir.
Ismael Diarra
Source: Le Prétoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici