Affaire Air Ivoire : Lourde condamnation pour l’homme d’affaires malien qui a tenté de bloquer un avion ivoirien

0
101

Oumar Diawara, homme d’affaire maliano- congolais, a été condamné à Abidjan à 20 ans de prison et 50 milliards F Cfa d’amende avec confiscation de ses biens pour complicité d’abus de biens sociaux et blanchiment de capitaux. Il a été condamné lors d’un procès, le 2 décembre 2021, selon le journaliste ivoirien Steven Ibrahim de @Informateur.info. Il y a quelques semaines, le grand public malien a pris connaissance d’Oumar Diawara lorsqu’il a essayé de saisir à Bamako, le 22 novembre dernier, un avion appartenant à la compagnie Air Ivoire.
Dans un communiqué le 26 novembre, le gouvernement malien tenait à préciser qu’il n’a été ni informé ni associé à une telle entreprise; que les recoupements effectués lui ont permis de comprendre que la tentative de saisie, qui constitue à tous égards une entorse à la loi, à été fort opportunément interrompue sur intervention de l’ordre des Huissiers-Commissaires de Justice.
Le ministre de la Justice malien rassurait dans le communiqué que toutes les conséquences juridiques attachées à cette affaire seront tirées en temps opportun et que toutes les mesures seront prises pour éviter la survenue à l’avenir de tels incidents. Le gouvernement malien avait présenté ses regrets aux autorités et au peuple ivoiriens pour les désagréments causés par l’incident.
Les faits
Tout serait parti d’une frustration de l’homme d’affaires malien. Selon des sources crédibles, la tentative du blocage de l’avion ivoirien est la conséquence d’un litige qui oppose Oumar Diawara à l’Etat ivoirien. En effet, la Cour de justice de la CEDEAO a condamné la Côte d’Ivoire à payer à Oumar Diawara 1,25 milliards de francs CFA au titre de dommages et intérêts pour avoir violé ses droits après lui avoir confisqué en 2020 près de 50 hectares de terrains sur décision du tribunal de première instance d’Abidjan.
Face au refus de la Côte d’Ivoire d’exécuter cette décision, Diawara a entrepris de saisir les avoirs de l’Etat ivoirien. C’est ainsi que le gouvernement du Mali a été surpris d’apprendre que le lundi 22 novembre 2021, un Huissier-Commissaire de Justice a tenté de saisir un aéronef de la Compagnie Air Côte d’Ivoire à l’aéroport international Modibo KEITA de Bamako-Sénou.
La question est de savoir maintenant si l’Etat malien a été tenu informé du sort judiciaire d’un de ses ressortissants qui a des problèmes en Côte d’Ivoire.
Ismael Diarra
Source: Le Prétoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici