ATTAQUES GRATUITES CONTRE LA PERSONNE DE L’IMAM DICKO : Ce que ses détracteurs ne savent pas

0
148

Depuis le divorce entre la CMAS et la branche politique du M5-RFP, il n’y a pas de jour où l’Imam Mahmoud Dicko n’essuie pas d’insultes sur les réseaux sociaux de la part de ceux-là qui ne l’ont jamais compris dans sa méfiance envers les hommes politiques du mouvement contestateur du régime IBK, le M5-RFP.
En effet, l’on accuse l’Imam Dicko de trahison pour avoir mis fin à sa collaboration active avec la branche politique du M5-RFP qui, pour des raisons purement et simplement politique et personnelle, a voulu éterniser le M5-RFP. Mieux, pour ces détracteurs, ils devaient continuer avec des hommes et des femmes politiques auxquels personne n’est prête à accorder au Mali même une molécule de crédit. Car, à vrai dire, tous les Maliens de Kayes à Kidal ont vu ces hommes politiques faire le festin avec le régime IBK avant de le poignarder dans le dos juste après qu’on leur a sevré du gracieux gâteau du pouvoir. Encore, mieux que cela, les détracteurs de l’Imam Dicko oublient aussi qu’il a été lui-même victime de la trahison des hommes politiques. Qui ne rappelle de son soutien à visage découvert en 2013 en faveur du candidat IBK lors de l’élection présidentielle. Mais, il a fini par être déçu de ce dernier, tout comme tous les Maliens d’ailleurs. C’est d’ailleurs cette déception qui l’a motivée dans son combat contre le régime IBK.
Tous ces rappels, pour dire que les détracteurs de l’Imam Dicko sur les réseaux sociaux doivent mettre de l’eau dans leur vain. Car, il est évident que sa méfiance envers les hommes politiques maliens, de surcroit ceux qui ont partagé le gâteau du pouvoir avec IBK avant de le trahir, se justifie et est justifiable. En terme clair, sa méfiance envers certains hommes politiques n’est que malheureusement le fruit des coups bas et des déceptions voire même des trahisons qu’il a essuyé du fait des hommes politiques de moralité douteuse.

Malipost

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici