Choguel à Bougouni, Sikasso, Koutiala,Ségou : A quand la fin du tourisme ?

0
210

Le Premier Ministre Dr ChoguelKokallaMaiga est actuellement à Ségou après celle effectuée à Sikassopour la supervision de la campagne agricole 2021-2022, apprend-on. Le Premier ministre est à sa quatrième région après celle de Bougouni, Sikasso, Koutiala sur les 20 régions que compte notre pays. Ces visites du Premier ministre se multiplient alors que la transition est à sept (7) mois de la fin et rien n’est fait à présent pour donner l’espoir d’un Mali Kura dont rêvent les Maliens.
Le vendredi 13 août 2021, le Premier ministre Dr Choguel Kokalla Maiga accompagné d’une forte délégation se trouvent dans la ville de Ségou, l’une des régions du centre où sévit l’insécurité pour, dit-il, rencontrer le monde paysan. Il a entamé cette visite par la prière à la grande mosquée de Sokala- Kònnô.
Le Premier ministre a une fois encore fait savoir qu’il est venu transmettre les messages du Président de la transition aux représentants de la communauté locale. Il s’agit essentiellement du Plan d’Action du gouvernement adopté par le CNT. Un plan d’action dont la mise en œuvre implique tous les acteurs politiques civils religieux notabilités…l’objectif ultime étant de jeter les bases du Mali nouveau.
Il est beau pour un dirigeant d’être proche de sa population pour mieux l’écouter et prendre en compte les aspirations de celle-ci, mais face au calendrier et au défis énormes qui s’imposent actuellement à notre pays, il n’y a plus une grande place aux “salamalek’’. Si l’on est sérieux dans ce qu’il dit par rapport au respect du délai de la transition, il est clair que le rythme de travail doit être accéléré mais aussi faut-il cesser les promenades de santé et s’attaquer aux vrais problèmes pour asseoir le Malikura. Aucune refondation ne peut se faire sans respect de la parole donnée. A quelque mois de la fin de la transition, le premier ministre ne peut pas continuer ces visites alors que le gros du problème de la crise est laissé de côté. Il est temps que l’on cesse du dilatoire pour dire la vérité au peuple. Choguel est dans une politique sournoise de prorogation de la transition même s’il ne le dit pas encore. Le Premier ministre n’est pas sans savoir qu’il est impossible d’opérer des réformes en moins de six (6) mois des élections selon les recommandations de la CEDEAO. Et jouer contre la montre est bien à dessein calculateur pour les autorités de la transition qui diront aux maliens dans les prochains jours qu’il est impossible d’organiser les élections dans le délai. Voilà la raison qui justifie l’activation des réseaux de soutien à la prolongation de la transition.
Les étapes de la fameuse visite
Selon les services de communication du Premier Ministre,cette visite auprès des paysans de Ségou est l’une des instructions du Président de la transition. Ainsi, le Premier ministre a visité la zone cotonnière en zone Office du Niger. Dr Choguel Kokalla Maïga a également rencontré les notabilités et les membres de la société civile de la région afin de transmettre les salutations du Président Assimi Goita et de recueillir leurs préoccupations.
Il a ensuite tenu à se rendre à l’hôpital NianankoroFomba de Ségou pour s’enquérir de l’état des blessés du dramatique accident survenu le 3 août sur la route de Ségou. Il a souhaité prompt rétablissement aux blessés et a présenté ses condoléances aux parents des victimes. Il également rendu visite au détachement des FAMAs en mission à Diabaly dans le cadre de la sécurisation du territoire.
Faut-il le noter, à son arrivé à Ségou, le Premier ministre a été accueilli par le gouverneur, Alassane Traoré, du président du conseil régional, Siaka Dembélé, du maire de la commune urbaine, Nouhoum Diarra, du préfet adjoint, Daouda Diarra, du président de la chambre de commerce, BoureïmaDoucouré, et du chef de village de Banankoroni, Lamine Traoré.
Dans une zone qui constitue l’un des poumons agricoles du Mali, voire de l’Afrique de l’Ouest, la présence du président-directeur général de l’Office du Niger, Abdoul-Karim Konaté, n’était pas non plus fortuite. Sans oublier celle du ministre du Développement rural, Modibo Keïta. En effet, l’un des thèmes majeurs de la tournée du Premier ministre dans la région et du Programme d’action du Gouvernement (PAG) est celui du développement de l’agriculture et l’autosuffisance alimentaire.
Comme à Bougouni, Sikasso, Koutiala, le Premier ministre, a écouté les doléances des paysans également à Nionoet à Ségou.
Binadjan Doumbia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici