DEMOLITION DE MAISONS DANS LA ZONE AEROPORTUAIRE : Moctar Ouane promet des punitions aux autorités municipales fautives

0
184

Quelques heures après l’appel de Mohamed Ali Bathily, ancien ministre en charge des Domaines, demandant à sanctionner toutes les autorités municipales impliquées dans la vente des terres dans la zone aéroportuaire de Bamako, le Premier ministre, Moctar Ouane, a rassuré qu’il en sera ainsi.
Lors du meeting du M5 RFP tenu le dimanche 21 février 2021 au palais de la culture Amadou Hampâté Ba, l’ancien ministre des Domaines sous le président IBK n’a pas été tendre avec les autorités communales complices de la vente des parcelles dans la zone aéroportuaire de Bamako. Le lundi devant les membres du Conseil national de Transition, le Premier ministre Moctar Ouane a répondu favorablement à cette demande largement partagée par les Maliens. « Le domaine aéroportuaire est un domaine public inaliénable de l’État. Des sanctions administratives et pénales seront prises contre ceux délivrant des permis d’occuper et des lettres d’attribution (abaissement d’échelon des agents de l’État fautifs, révocation d’office des fonctionnaires des collectivités impliqués dans des malversations…) », a clairement indiqué le Chef du gouvernement.
En effet, la question de la démolition des logements illicitement construits dans le domaine aéroportuaire s’est invitée dans les débats autour de la feuille de route du Premier ministre.
La question a été soulevée par Aboubacar Sidick Fomba qui a interpellé le Premier ministre sur « les mesures envisagées par le gouvernement de la transition contre les agents de l’État ayant délivré les documents permettant aux occupants de s’installer » dans la zone concernée.
Youssouf KEITA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici