EXPULSION DE L’AMBASSADEUR DE FRANCE AU MALI: Le M5-RFP diaspora réaffirme leur son soutien aux autorités de la Transition

0
181

La Diaspora malienne à travers sa branche du Mouvement du 5 juin, Rassemblement des forces patriotiques (M5- RFP) était face aux hommes de médias , le vendredi 04 juin 2022, pour réaffirmer leur soutien aux autorités maliennes suite à l’expulsion de l’Ambassadeur de France au Mali  tout en appelant par ricochet  l’ensemble des Maliens  à soutenir la Transition. C’était au Palais de la Culture Amadou Hampâté Bah.

Ils étaient nombreux, les Maliens de la diaspora à répondre à l’appel de la branche Mouvement 05 juin, Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP) au Palais de la Culture  ce vendredi. Une forte colonie de la République sœur du Burkina Faso y était pour exprimer leur solidarité.  Après l’exécution des hymnes nationaux des deux pays, l’honneur est revenu au Vice-président du M5 RFP  Bouba Karamoko Traoré, de camper le décor. Dans son intervention, il a indiqué que l’acte d’expulsion de l’Ambassadeur est un acte digne de nos ancêtres. « Nos ancêtres n’ont pas bas baissé les bras. Le Mali est un grand pays, le berceau de l’Afrique. L’acte est historique. Nous saluons notre gouvernement », a-t-il déclaré. Avant de remercier le peuple  Burkina Faso pour leur solidarité exprimé à notre endroit lorsque la CEDEAO a pris des sanctions contre le Mali.

Boureima Niambélé, Président du M5-diaspora, a exprimé le soutien de la diaspora malienne à travers sa branche M5-RFP diaspora,  aux autorités maliennes pour les actions posées. « Nous soutenons la décision prise par le Mali à l’encontre de l’Ambassadeur de France en lui demandant de quitter le Mali dans un délai de 72 heures en réponse aux manque de respect par le Ministre des Affaires de l’Europe .  Nous sommes fières de vous et nous vous soutenons », a-t-il déclaré. L’occasion pour lui d’exprimer sa solidarité et son soutien au peuple du Burkina Faso qui, selon lui, partage le même destin. «  Le Burkina Faso a soutenu le Mali contre les sanctions illégitimes et illégales contre le Mali. Nous leur soutenons pour cette solidarité exprimée à notre endroit. Le Burkina Faso n’a de leçon à recevoir de personne », a-t-il affirmé.

Coumba Yaressi, membre du comité stratégique du M5- RF a ajouté que la France est aux abois. Selon elle, le temps de la France-Afrique est terminé. «  Ce qui n’a pas été fait en 1991 se fera pendant cette Transition : la lutte contre la corruption, la concussion, le mensonge d’Etat. Le M5 va les  enterrer. », a-t-elle martelé. Partant, elle a rappelé certains responsables ont oublié le lourde tribut que l’Afrique a payé pour la libération de la France. A l’en croire, 30 000 Maliens ont perdu la vie  dans la guerre de libération de la France contre l’Allemagne.

Abdoul Kader Maïga, l’un des vice-présidents du M5, s’est exprimé sur le relent de colère qui s’est emparé de quelques membres du comité stratégique du M5. Selon lui, ces derniers certains membres du Comité stratégique M5-RFP ont fait une lettre s’attaquant ouvertement au Président du Comité stratégique du M5-RFP. « Le M5 RFP est une idéologie. Les querelles de personnes n’engagent le M5-RFP. Certains ne s’entendent pas avec Choguel, qu’il aille le voir et discuter de leur problème sans compromettre le mouvement.  Si quelqu’un du M5 a un problème avec le  Comité stratégique, qu’il vienne à la réunion et expose le, une solution sera trouvée à l’équation », a-t-il fait remarquer. Avant  que la France n’est plus suivie par les pays membres de l’Union Européenne.

B. SIDIBE/ Malipost.net 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici