GESTION DES FONDS COVID-19 : Le vilain combat du Pr Akory Ag Iknane

0
162

Incapable même de maîtriser son propre personnel dont certains se livrent à des actes de détournement des frais de test Covid-19 au détriment du Trésor public, le Directeur de l’Institut national de la santé publique, le Professeur Akory Ag Iknane, est désormais en campagne pour se faire confier la gestion des fonds Covid-19. Pour arriver à ses fins, il est désormais engagé sur le terrain de dénigrement contre son ministre de tutelle et multiplie des tracts de désinformation vivant à discréditer injustement l’image du Dr Fanta Siby.
Après avoir murmuré longtemps son intention de voir les fonds Covid-19 confiés à l’Insp dont il est le directeur, le Professeur Iknane a visiblement décidé de se battre à visage découvert pour se les faire confier. Pour ce faire, il a choisi l’option facile qui consiste à discréditer son ministre de tutelle auprès du Premier ministre Moctar Ouane. Pour les besoins de cette cause, des lettres très critiques, sévères contre le ministre Fanta Siby, mais dénudées de tout fondement sont concoctées par lui et envoyées à la Primature. Si ces lettres anonymes ne sont pas signées par lui en personne, tout porte à croire qu’il en est l’instigateur. Et pour cause, il est de notoriété publique que la gestion des fonds Covid-19 a tout le temps été sa chasse-gardée. Mais aussi, tous ceux qui le connaissent savent qu’il n’a jamais digéré la nomination du ministre Fanta Siby à un poste qu’il guettait lui-même.
En effet, la méchanceté des mots employés dans la lettre adressée au chef du gouvernent font croire simplement à la thèse de la méchanceté gratuite. « Vous avez nommé une ministre de la santé qui, semble-t-il, attend de voir clair dans les histoires avant de commencer à travailler », retrouve-t-on dans la troisième phrase de la lettre.
Comme un acharnement, la lettre commence par des critiques sans faire référence à aucun fait incriminant la ministre. Mieux encore, dans leurs propositions, les initiateurs de la lettre suggèrent au Premier ministre « que la gestion de la pandémie soit exclusivement confiée à l’Insp, sous la supervision de la Primature, et que le ministère de la santé s’occupe des autres problèmes (mise en œuvre du Prodess) ».
Enfin, ils incitent le Premier ministre à agir rapidement en mentionnant dans la lettre ceci : « de grâce, faites nous sentir que vous êtes là pour nous ».
En clair, l’intention du Pr Akory Ag Iknane est clairement affichée dans cette lettre qui relève de la méchanceté gratuite à l’endroit de son ministre de tutelle.
Mais ce qu’il oublie dans son vilain combat est que tous les Maliens savent que lui Iknane n’est pas un bon chef, à plus forte raison un bon gestionnaire.
Pour rappel, tout récemment, notre confrère de L’Actu-Economie avait dénoncé le comportement de certains de ses agents spécialisés dans le détournement des frais du test Covid-19. Alors, il se leurre car le Premier ministre Moctar Ouane est loin d’être naïf pour lui faire plaisir.
Malipost

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici