ISSA KAOU DJIM : La descente aux enfers !

0
216

Tel Dieu a promis l’enfer aux pécheurs, les traitres ici-bas ne rencontreront aussi que honte et rejet. C’est un tel scénario qui semble de dessiner pour l’ancien coordinateur général de la Coordination des mouvements, associations et sympathisants (CMAS) de l’imam Mahmoud Dicko. En effet, depuis son débarquement forcé à la tête de la Cmas, Issa Kaou Djim n’est plus la même personne malgré ces multiples agissements médiatiques pour masquer son déclin progressif. Telle une punition divine, aucun de ses projets post Cmas n’aboutisse. Le lieutenant Issa Kaou Djim n’arrive plus à commander sans l’assistance et les conseils précieux de son commandant en chef l’Imam Mahmoud Dicko.
Tout semble à croire que Issa Kaou Djim est la trahison dans le sang. Après avoir trahi ses anciens camarades de la Cmas suite à la création d’un mouvement parallèle à son initiative appelé « L’Appel Citoyen pour la Réussite de la Transition » (ACRT FASO KA WELE), il vient de trahir ses tous nouveaux compagnons.
En effet, contrairement aux objectifs initialement assignés à l’ACRT Faso Ka Wélé qui était de soutenir la réussite de la Transition, Issa Kaou Djim veut actuellement embarquer ses camarades dans une campagne de soutien à la candidature du vice-président de la transition, le Colonel Assimi Goïta à l’élection présidentielle prochaine.
Aujourd’hui, plusieurs responsables de l’ACRT dénoncent ses attitudes à encourager le Colonel Assimi Goïta à se présenter à l’élection présidentielle, et de forts soupçons pèsent sur lui quant à sa volonté de faire de ce mouvement une machine de guerre électorale pour ce dernier. Conséquence, certains responsables et cofondateurs du mouvement, parmi lesquels le secrétaire à la commination de l’ACRT, ont décidé de démissionner.
Selon nos informations, beaucoup d’autres militants du nouveau mouvement menacent de décision si Issa Kaou Djim persiste dans cette dynamique.
Visiblement, Issa Kaou Djim, qui s’est fait une renommée dans la manipulation et dans la trahison de ses camarades de lutte, veut à tout prix profiter aussi pleinement de la transition politique en cours au Mali comme il l’a fait avec le M5 et la Cmas. La manière la plus simple est de rapprocher du Vice-président Assimi Goïta en lui faisant avaler un projet présidentiel utopique dans le but de se rendre d’abord utile à ce dernier avant de dicter ses intérêts égoïstes et personnels. Et les militants de l’ACRT ne seront en ce moment là que pour amuser la galerie. C’est que ce secret que ses nouveaux compagnons semblent avoir découvert aujourd’hui, et beaucoup d’entre refusent qu’ils soient manipulés pour satisfaire les ambitions personnelles de Issa kaou Djim.
Pour rappel, sentant la fin de son règne à la Cmas suite à son idée de créer l’ACRT, Issa Kaou Djim avait tenté de se faire parrainer en vain par le Guide des Ançars, Ousmane Chérif Madani Haïdara.
Selon nos informations, des proches du Chérif auraient attiré son attention sur tous les vilains coups bas de l’homme en lui conseillant de se tenir loin de lui.
C’est dire que Issa Kaou Djim est de plus en plus malmené par son passé teinté d’acte de trahison. Le concernant, tout le monde est désormais sur alerte !
Youssouf KEITA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici