JUSTICE -PRESSE Un nouveau Pôle Economique et Financier Unique et à compétence nationale au centre des échanges

0
58

La traditionnelle rencontre entre le Ministère de la justice et les médias s’est déroulée le mardi 05 octobre à la Maison de la presse. Le Pôle Economique et Financier et les reformes judiciaires étaient au centre  des discussions. L’ouverture du cadre d’échange était présidée par Mahamadou Kassogué, Ministre de la Justice, en présence du Président de la Maison de la presse Bandiougou Danté.

La deuxième journée du cadre d’échange entre la justice et les médias portait : sur le Pôle Economique et Financier. Un cadre d’échange qui  draine du beau monde à la Maison de la presse.

Dans son intervention, Mahamadou Kassogué, ministre de la justice, a rappelé que malgré les différentes politiques mises en œuvre, le phénomène de la corruption et de la délinquance économique et financière  est demeuré un fléau  qui mine notre société. Ainsi, dans le cadre du renforcement de cette lutte, poursuivra t-il, il a été créé par les autorités de la Transition  un nouveau Pôle Economique et  Financier Unique,  qui a une compétence nationale et qui est dirigé par un Procureur de la République spécialisé sur les affaires de corruption  et de délinquance économique et financier. « Schématiquement, cette nouvelle institution remplace les trois pôles Economiques  et Financiers de Kayes,  Mopti, et de Bamako et se caractérise par l’élargissement de la compétence matière, la prise en charge de toute la chaîne de traitement des infractions  économiques et financières, à savoir la poursuite, l’instruction  et le jugement ».  A l’en croire, la création de ce Pole a été décidé sur la base des insuffisances constatées dans la mise en œuvre des textes. Parlant des avantages de cette nouvelle institution,  il a fait savoir  qu’elle permettra en premier lieu  la mise œuvre d’une politique pénale plus cohérente et plus efficace en matière de lutte contre la corruption et la délinquance économique et financière parce qu’elle sera dirigée par  un seul Procureur qui donne une seule orientation avec  les mêmes outils et les mêmes principes. En seconde lieu, le nouveau Pôle Economique offre plus davantage dans la production des données statistiques. Et en troisième lieu, l’efficacité des actions s’en trouvera plus renforcée.

Le Ministère Kassogué pense que la lutte contre la corruption et la délinquance financière est un combat à mener au quotidien, avec discernement  mais avec fermeté et efficacité. « Cette lutte ne peut produire les résultats escomptés qu’avec la participation de tous. Elle doit être menée avec pédagogie adossée à une communication appropriée. », a- t-il déclaré. Et d’inviter les hommes de médias à les accompagner. Il s’est dit par ailleurs convaincu que même avec les meilleurs textes du monde,  il sera difficile de gagner la baille de la corruption sans un changement qualitatif de comportement de nos citoyens. « Il nous faut un nouveau type de citoyen, une société civile vigilante, des textes répressifs et des hommes de qualité pour faire une bonne et saine application de la loi », a-t-il conclu

  1. SIDIBE

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici