Koulikoro : Un hôpital de 12,19 milliards FCFA sortira de terre dans 24 mois

0
156

La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Dr Fanta Siby, a posé, ce jeudi 11 février, la première pierre de l’Hôpital régional de Koulikoro. Les travaux seront exécutés par l’entreprise Anta Construction.

L’histoire retiendra que c’est à la nuit tombée que la première pierre de l’Hôpital régional de Koulikoro a été posée, sous les éclairages « appréciés » d’un détachement de l’EUTM. La ministre de la Santé avait dû patienter et défendre un projet de loi au Conseil national de la Transition jusqu’à 16h, heure à laquelle était prévue la cérémonie de Koulikoro. Au lieu d’écourter son agenda du jour, Dr Fanta Siby l’a exécuté, et s’est excusé auprès des koulikorois venus nombreux : « pour le nouveau Mali, il faut qu’on accepte tous de faire des sacrifices ».

En effet, le nouveau Mali a été bénéfique à Koulikoro avec la pose de la première pierre d’un hôpital de 3e référence. L’infrastructure de 12,19 milliards FCFA sera réalisée dans un délai de 24mois. L’hôpital bâti sur une superficie de 15 ha intégrera certaines innovations notamment : une station d’épuration des eaux usées, un héliport pour d’éventuelles évacuations sanitaires en hélicoptère, un système d’éclairage solaire, un réseau ondulé et d’informatique pour lutter contre les coupures d’électricité, un système de vidéosurveillance….

« C’est un hôpital de 3e référence ultra moderne d’une capacité de 266 lits extensibles à 700 lits », s’est réjouie la ministre Dr Fanta Siby. Pour avoir servi dans la Cité du Méguetan au début de sa carrière d’agent de santé, la ministre estime que la réalisation d’une telle infrastructure se justifie à cause de : la démographie galopante de la région de Koulikoro et de ses environs qui se confondent presque avec Bamako ; l’exiguïté et le plateau technique insuffisant du centre de santé de référence de Koulikoro.

Au nom de ses populations, le maire de Koulikoro, Bakoroba Kané, a salué les autorités de la transition qui ont traduit leur « rêve en réalité ». L’hôpital régional de Koulikoro permettra, a-t-il salué, l’accessibilité géographique des populations à un service de santé haut de gamme, et de désengorgé les hôpitaux de Bamako. Autre avantage, selon le maire Kané, l’infrastructure contribuera à la réduction de la mortalité maternelle, infantile et néonatale.
Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici