LE MINISTRE HAMADOUN TOURE LORS DE SA VISITE DE TERRAIN A LA DNEN: « J’ai confiance en vous, faites moi confiance »

0
153

Pour soigner un malade, il faut d’abord le diagnostiquer.  Convaincu de cette démarche, le  ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Hamadoun Touré s’est rendu le 19 octobre 2020 à la direction nationale de l’Economie numérique (DNEN). Objectif : constater de visu les difficultés auxquelles est confrontée cette direction pour qui il anime de grandes ambitions pour le Mali. Car selon le ministre Touré, le numérique est un outil incontournable dans le développement d’Etat moderne.

Au cours de cette visite le ministre Touré a fait d’une pierre deux coups en élargissant la rencontre à la direction du service de Certification et de Signature, à travers sa Directrice Fanta Coumba Karembé qui est aussi installée dans le bâtiment de la DNEN.

Face à lui le ministre Touré a trouvé deux Directeurs engagés et compétents avec des têtes pleines d’idées pour le développement du numérique au Mali, mais qui manquent sérieusement de moyens humains et en équipements pour concrétiser  leur ambition pour le numérique malien.

Dans son discours de bienvenue, le Directeur de la DNEN, Abdoul Kader Ky a étalé au ministre ses ambitions à la tête de Direction nationale de l’Economie numérique.

Il rêve de la mise en place les règlementations et l’organisation institutionnelle nécessaire à l’instauration de la confiance numérique, la sécurité et un cadre incitatif pour l’investissement dans le secteur du numérique ;  de stimuler la créativité et l’innovation par le soutien aux startups et la promotion des métiers du numérique.

Sur le terrain politique et de la gouvernance, il ambitionne d’accompagner les plus hautes autorités pour la mise en œuvre des documents politiques ; de mobiliser les ressources financières et humaines nécessaires à la mise en œuvre du document de politique auprès des différents partenaires ;  de rétablir la confiance entre l’Administration et les usagers à travers l’amélioration des méthodes et procédures de gestions des affaires publiques en facilitant la transparence, l’accès à l’information et les services en ligne (dématérialisation des procédures ou Administration zéro papier, l’e-gouvernance).

Abdoul Kader Ky respire de grandes ambitions aussi pour la création d’emplois. Il entend faire des TIC un facteur de développement et de croissance par la réduction du chômage et l’amélioration de la productivité induites par les métiers du numérique grâce aux soutiens des startups et inciter à l’investissement et une plus-value pour le trésor public grâce aux richesses générées.

Mais à l’en croire, toutes ces ambitions sont prises en otage du fait que la DNEN ne dispose que d’un effectif de neuf (09) personnes en dehors du Directeur dont un seul cadre A non-ingénieur informaticien pour une structure chargée du numérique et cela sur un effectif prévisionnel de quatre-vingt-douze (92) personnes !

Ce n’est pas tout. Selon Abdoul Kader Ky, la situation actuelle du numérique au Mali se caractérise également par l’inadaptation de la politique nationale en matière de développement et d’utilisation rationnelle des TIC.

« Il manque notamment un cadre structuré de concertation et une plateforme neutre d’harmonisation et d’arbitrage. Or, une mise en cohérence des initiatives multiples qui existent sur le terrain et la synergie nécessaire à établir pour leur mise en œuvre afin de permettre à tous les acteurs de contribuer au développement du secteur de façon efficiente dans un cadre de référence unique sont indispensables et nécessaires à l’essor du secteur», regrette  le Directeur DNEN.

Toutefois, selon lui l’arrivée du minisre Hamadoun Touré à la tête du département en charge de l’Economie numérique a été ressentie par sa Direction comme un soulagement. « Vous êtes une figure emblématique du secteur du numérique. Nous vous accueillons avec un immense espoir qui se justifie par vos riches expériences acquises sous d’autres cieux. Avec vous, nous sommes confiants que les choses bouger et très vite », a dit très motivé le directeur de la DNEN.

Dans son intervention, le ministre Touré a beaucoup insisté sur l’esprit d’équipe, le partage d’information tout en appelant ses visiteurs à éradiquer toute négativité dans l’accomplissement de leur mission quotidienne. « L’écosystème malien doit travailler ensemble. Nous sommes à une phase très importante de notre histoire. Je suis dans ce gouvernement pour faire ce que j’ai déjà fait ailleurs dans d’autres pays. Nous avons la tâche de remettre le pays sur pied. Et on peut le faire. Si on acceptait de dialoguer. Tous les dialogues qu’on a faits avant n’étaient que des monologues. Je compte sur vous pour m’assurer nous allons amener ce pays au plus haut niveau. Pendant cette transition, faisons en sorte que ce pays soit brillant. J’ai confiance en vous, faites moi confiance », a motivé le ministre de la Communication et de l’Economie numérique.

Youssouf Z KEITA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici