Madou Diarra, représentant de tous les présidents régionaux de la Cmas: « La décision de chasser le M5-RFP du siège de la Cmas n’est pas non plus une volonté de l’Imam Dicko »

0
138

lors de la conférence de destitution du coordinateur de la Cmas, Issa Kaou Djim, ce matin au siège de la Cmas, Madou Diarra a tenu à apporter certaines précisions sur le rapport tendu entre la Cmas et le M5-Rfp ces derniers temps. Selon le conférencier, le président de la Cmas a donné son accord d’adhésion à l’idée de destitution de Issa Kaou Djim. « Celui de Kayes s’est montré un peu hésitant à soutenir le projet destitution. Il a quand même rassuré qu’il soutient toutes les idées venant de l’Imam Mohamoud Dicko. Mais je rassure aussi l’opinion, que tous les présidents réunis ici soutiennent les idées et la volonté de l’Imam Dicko. Nous sommes contre tout projet capable de salir son image. Nous ne sommes pas là pour chasser Issa Kaou Djim de la Cmas, mais plutôt pour lui destituer de son poste de coordinateur afin de permettre à quelqu’un d’autre de prendre sa place. Des propos tenus par lui, notamment le fait de dire que le M5-RFP est mort de sa belle mort, a causé beaucoup de tort à la Cmas. Je confirme que ces propos n’engagent que son auteur. Ils ne sont de l’Imam Dicko. La décision de chasser le M5-RFP du siège de la Cmas n’est pas non plus une volonté de l’Imam Dicko d’ailleurs il était absent de Bamako au moment des faits. Je précise encore qu’il ne s’agit pas d’une décision de radiation, mais de destitution de son poste de coordinateur », a-t-il indiqué.
Malipost

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici