MALI : Génération engagée lancé et s’engage à soutenir la transition dans la vérité

0
127

Soucieux d’un Mali meilleur, un groupe de jeune vient de mettre en place un regroupement  dénommé ‘’ Génération engagée’. Ce mouvement politique se fixe comme objectif de mobiliser toutes les compétences  des plus sceptique au plus optimistes et mettre au service de la nation. Mouctar Ousmane Sy est le Président. La conférence de presse consacrant le lancement officiel a eu lieu, le samedi 27 novembre 2021 au Restaurant Africain la Pirogue, sis à l’ACI 2000.

De plus en plus, les jeunes prennent conscience de la situation réelle du pays et s’engagent pour trouver des solutions. Dans cette lignée, un groupe de jeunes se sont rassemblés au sein d’un regroupement dénommé « Génération engagée ». Ils étaient face à la presse, le samedi 27 novembre 2021, pour lancer le mouvement.

Dans son intervention,  Mouctar Ousmane Sy, Président de Génération engagée,  a rappelé que le Mali est secouée par des conflits d’une sévérité jamais égalée qui affectent douloureusement toutes les couches sociales. « Si cette situation perdure serait mortifère pour l’unité nationale et annihilerait tout espoir de développement.  Ainsi, dans un engagement exigeant,   porté par une vision plaçant l’humain  et la solidarité au cœur de nos actions  que nous avons initié ce mouvement Génération engagée en vue de mobiliser toutes les compétences, des plus sceptiques au plus optimistes pour les mettre au service d’un collectif refondateur », a déclaré le Président Mouctar Ousmane Sy .

L’occasion pour lui de jeter un regard sur l’écosystème politique qui, selon lui, connait des impératifs d’évolutions qui se traduisent d’une part par la complexification de la crise sécuritaire, politique, économique, sanitaire et sociale et d’autre part , par l’appel d’une majorité qui aspire à une nécessaire refondation par une génération de femmes et d’hommes capables dans le cadre d’une nouvelle offre de gouvernance porteuse d’un développement durable.

Par ailleurs, il a noté que le mouvement va au-delà des échéances électorales à venir. « Nous prendrons le temps nécessaire  à la construction d’un projet de société réaliste répondant à nos aspirations collectives. Il se caractérisera par sa capacité à apporter des solutions durables aux préoccupations de nos populations où qu’elles soient. Il respectera une démarche casuistique  qui partira de l’identification à la fixation des orientations sous forme d’un programme politique alternatif à un modèle de gestion efficace », a-t-il précisé.

Rokia Niono, Coordinatrice adjoint des Projets, pour sa part, a présenté le manifeste. Dans sa présentation, elle a  souligné  que l’objectif visé par Génération engagée  est de  réunir  les compétences de l’intérieur  du pays et de la diaspora  malienne dans le cadre d’une réflexion globale  et d’actions structures autour de plusieurs thématiques à savoir :  Politique et moralisation de la vie publique , Gouvernance et décentralisation, Diplomatie , Defense et sécurité ,  Justice et Droits Humains,  Economie et Social,  Industrie et Commerce …

Les valeurs sont entre autres : l’intégrité et la loyauté, la confiance,  le respect mutuel et le respect des engagements pris, l’attachement au travail, la solidarité, le patriotisme.

A la question de la position du mouvement  Génération engagée face à cette transition, le Président répondra que le mouvement s’inscrit dans une logique d’accompagnent responsable. « Nous nous inscrivons  dans une logique d’accompagnement de cette transition pour la simple raison   que le Mali n’a pas le choix. Le  Mali est obligé de passer par cette transition pour voir le jour meilleur.  Nous avons décidé de nous assumer en accompagnant cette transition mais dans la sérénité et la vigilance. Nous pensons que cette transition mérite d’être soutenue et nous la soutiendrons. Que cette Transition aussi sache que notre posture consistera à lui dire quand c’est bien et lui signifier aussi si ce n’est pas bien. Nous sommes dans un accompagnement sérieux et responsable ».

Au sujet d’adhésion au mouvement, RoKia Niono précisera que le mouvement est ouvert à tous Maliens , de l’intérieur et de la Diaspora et pourra s’effectuer via les réseaux sociaux

B. SIDIBE/ Malipost.Net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici