MALI : La MODELE-Mali appelle les autorités de la transition à la tenue des élections nécessaires et à la publication d’un chronogramme clair et précis

0
151

La mission d’observation des Elections au Mali (Modele-Mali) était de nouveau face à la presse ce mercredi après la présentation et le vote du Programme d’action du gouvernement. C’était à la Maison de la presse. Ce fut l’occasion pour eux de rappeler les autorités de la transition au respect des normes internationales et attire leur attention sur le délai restant de la transition qui est de 8 mois  en organisant des élections nécessaire.

 

La mission d’observation électorale au Mali (Modele-Mali) s’est entretenue, ce mercredi 04 Aout 2021 ,  avec les hommes de médias sur les questions électorales après l’adoption du Programme d’action Gouvernementale par le Conseil  National de la Transition (CNT) .

 

Dr. Ibrahim Sangho, Chef de mission de Modele-Mali a, au nom des organisations composant Modele, suivi avec intérêt  l’adoption du Plan d’action du Gouvernement PAG) 2021-2022 par le Conseil National de la Transition (CNT). Cependant, elle attire l’attention des autorités sur le délai restant de la transition qui est de HUIT (8) mois. L’occasion pour lui de rappeler l’impérieuse nécessité de respecter les normes et Conventions internationales comme le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques de 1966 ratifié par le Mali le 16 juillet 1974 ; la Déclaration de Bamako adoptée le 3 novembre 2000 ;  le Protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance de 2001 ratifié par le Mali le 30 avril 2003 et la Charte Africaine de la Démocratie, des Élections et de la Bonne Gouvernance (CADEG) de 2007 ratifiée par le Mali le 25 avril 2013.

 

Pour le chef de mission de Modele-Mali, la transition a accusé un retard dans la mise en œuvre  des actions prévues.  A l’en croire, au vu du retard accumulé, entre autres, dans le processus de relecture des textes relatifs aux élections au Mali, l’établissement de listes électorales actualisées et l’enregistrement des électeurs, il semble peu probable de mener toutes les activités prévues dans ledit chronogramme électoral dans les délais impartis. Ainsi, il suggère la tenue des élections nécessaires dans le délai imparti.

 

Par ailleurs, Modele Mali attire l’attention  sur les incohérences, dans le Plan d’Actions du Gouvernement (PAG) notamment  des attributions des acteurs institutionnels impliqués dans l’organisation et la gestion du processus électoral. Il en est de même de l’Organe unique de gestion des élections dont la création et les attributions ne sont pas clairement définies.  «  A ce sujet, la Modele Mali rappelle que, suivant l’article 2 du Protocole additionnel de la CEDEAO : « Aucune réforme substantielle de la loi électorale ne doit intervenir dans les six (6) mois précédant les élections, sans le consentement d’une large majorité des acteurs politiques. »

 

Les recommandations de la Modele -Mali

Au vu de tous ces constats, la MODELE MALI a fait une serie de recommandations pour une transition réussie :

Elle  recommande aux autorités de la Transition :

1-Qu’un chronogramme clair, précis et réaliste soit publié, pour définir la période des réformes et celle des élections nécessaires de fin de transition ;

2- Que les rôles des acteurs institutionnels et de l’Organe unique de gestion des élections soient clairement définis et largement partagés ;

3- Que la publication en ligne des résultats des scrutins par centres et bureaux de vote, au fur et à mesure de la proclamation des résultats, soit intégrée dans la Loi électorale. Elle permet, entre autres, d’éviter les conflits et le tripatouillage des résultats pendant la remontée et la centralisation des résultats ; contribuant ainsi à la transparence et à la crédibilité des élections.

 

Rappelons que la Mission d’observation électorales au Mali (Modele -MalI) est le dispositif d’observation électorale mis en place par la Synergie 22, comprenant 43 Organisations de la société civile malienne, composée de : L’Observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali – OBSERVATOIRE, est une plateforme de 36 Organisations Non Gouvernementales (ONG) et Associations de la société civile ; l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie (AJCAD) ; DONIBLOG (la communauté des Bloggeurs du Mali) ; le Consortium ELE-Citoyenneté Droits Humains

 

 

  1. SIDIBE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici