MALI : La Plateforme « Jamanadenw » interpelle les autorités de la Transition à insérer les enseignements de la circoncision dans le programme scolaire

0
263

Dans le souci de contribuer à l’effort des autorités de la Transition pour  refonder l’Etat du Mali, la Plateforme Jamanadenw, une organisation de la société civile malienne   engagée dans  la mobilisation citoyenne, et un sursaut national, a engagé la réflexion, le samedi 05 mars 2022, à travers une conférence débat sous le thème : La « Circoncision comme forme d’éducation, de socialisation et de construction citoyenne ». La circoncision joue un rôle de socialisation : l’homme selon les bambaras est destiné à une vie communautaire. C’était au Palais de la Culture Amadou Hampâté Bah. L’occasion fut opportune pour les organisateurs de rappeler toute l’importance de la circoncision  dans la formation citoyenne tout en interpellant les autorités à revaloriser l’enseignement y découlant dans le milieu pour un Mali nouveau.

Le concept « refondation » du Mali fait agir petit à petit le monde de  la société civile à s’impliquer dans le processus pour un pays nouveau à la dimension de nos rêves avec comme soubassement nos valeurs socioculturels. C’est dans cette optique que la Plateforme Jamanadenw, une organisation de la société civile malienne, s’est sentie interpellé pour jouer sa part de responsabilité. Elle a tenu  dans ce sens une conférence débat, le samedi 05 mars 2022, avec comme thème : La  Circoncision comme forme d’éducation, de socialisation et de construction citoyenne ». La circoncision joue un rôle de socialisation : l’homme selon les bambaras est destiné à une vie communautaire. Elle s’est déroulée en présence des jeunes, des universitaires et plusieurs membres de l’Association et d’autres personnalités engagées dans la valorisation de notre culture. La conférence était animée par  Salia Mallé, anthropologue à la retraite.

Dans sa note liminaire, Dr. Ibrahim Togola, Président de la Plateforme Jamanadenw, a rappelé que le Mali est un grand pays, berceau de civilisation et de culture. Il est arrivé à un niveau ou on parle aujourd’hui de renaissance. « Il est appartient à nous, les Maliens, de travailler pour lui rendre sa dignité d’antan.

Parlant du choix du thème, il a estimé qu’au niveau de l’organisation, les valeurs sociétales occupent une place centrale. « Nous avons choisi ce thème pour rappeler aux gens  que les thèmes dont les autorités évoquent aujourd’hui ‘’ Malikura’’ qu’il existe des éléments culturels fondamentaux dans notre société et qu’il  essentiel qu’on en tienne compte. »

La circoncision permet, selon lui, à l’individu de connaître sa place dans la société. «  L’individu repose sur la société autant que la société repose sur lui.  Il existe un lien qui le lie à la société. C’est là ou on apprend le fondement de l’être », a-t-il fait remarquer.

Faisant le lien entre la circoncision et la refondation,  Dr. Ibrahim Togola  expliquera  que  la circoncision fait partie de rites de formation de l’individu dans la société. Pour lui, la Refondation du Mali (le Malikoura) que nous appelons à Jamanadenw la « Renaissance du Mali » dont nous appelons tous aujourd’hui de nos vœux ne verra le jour qu’à travers une conscience CITOYENNE appropriée à tous les niveaux ;  «  Quand on parle de refondation  même si on le fait de manière moderne, on doit trouver un moyen pour pouvoir amener ces valeurs là  dans la formation.  Nous pouvons aujourd’hui inculquait ces valeurs à l’enfant de 8 ans à 10 ans à travers un programme scolaire. C’est les habitudes qui font l’homme. Nous estimons qu’un homme devient un homme dès lors qu’il est circoncis. La circoncision est un  processus d’éducation sur la dignité.  Riche ou pauvre, tout le monde est circoncis ensemble. », a-t-il affirmé. Et d’inviter les autorités à accorder une place de choix.

Le Conférencier, Salia Mallé, anthropologue, pour sa part, a expliqué de long en large le processus de la circoncision et les valeurs qui y sont enseigné dans la case des circoncis. Partant, il a estimé que le Mali en a besoin fortement. A l’en croire, les valeurs qui sont enseignés dans le rituel de circoncision sont : l’humilité, le vivre ensemble, respect, de courage et de regarder dans la même direction. «  Si ces valeurs sont enseignés, cela peut aider à la gouvernance », a-t-il affirmé. Au cours de cette conférence,  des fortes recommandations ont faites de nature à renforcer le processus d’éducation civique des citoyens dans le cadre de la refondation. Il s’agit entre autres : l’insertion dans le programme scolaire les valeurs enseignées dans le cadre de la circoncision, la valorisation de notre culture, l’organisation annuelle des camps de jeunes…

Rappelons que la Plateforme Jamanadenw  est une plateforme qui vise la mobilisation citoyenne, et un sursaut national. Créée en 2012 par et pour les « malidenw », Jamanadenw est régie par la loi No 04-038 du 05 Août 2004 et est composée de maliennes et de maliens avec une présidence assurée par Dr. Ibrahim Togola.

La vision de Jamanadenw est de construire le « Jamanaden= bon Citoyen », c’est-à-dire le « Maliden » par opposition au « malien=mauvais citoyen » tout en donnant un nouveau sens au leadership (qu’il soit de la société civile ou politique) fondé sur la légitimité et tourné vers la satisfaction des populations en rendant ainsi sain l’environnement de la société civile et le jeu politique. Le leader deviendrait ainsi donc le « serviteur » de la société et non une charge pour la société en se servant d’elle.

B. SIDIBE/ Malipost. Net

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici