Mali : le premier ministre réduit les missions des agents de l’Etat hors du pays

0
137

Le chef du gouvernement de la transition, Choguel Kokala Maïga, a publié un circulaire récemment annonçant la mise en œuvre des mesures restrictives visant à réduire le train de vie de l’Etat. Evoquant la crise sécuritaire suivie de la pandémie de la COVID-19, le gouvernement a déjà adopté en conseil des ministres un projet de loi de finances 2022 qui réduit les ressources budgétaires des départements ministériels. Maintenant les missions des agents de l’Etat n’échappent pas à cette mesure.

Dans cette lettre circulaire, le Choguel Kokala Maïga indique « il ne vous échappe pas que compte tenu de la conjoncture, des restrictions budgétaires ont été décidées pour réduire le train de vie de l’Etat. Cette mesure doit être prise en compte au moment où des demandes de mission hors du pays sont sollicitées ». De poursuivre que dans l’avenir, « seules seront autorisées : les missions dont tous les frais sont à la charge de la partie invitante et les missions dont l’apport au développement national est jugé pertinent ». La circulaire de la primature indique que cette mesure restrictive des dépenses de l’Etat concerne également les missions de l’intérieur du pays des ministres qui souvent pour la simple prise de contact se déplacent avec tout son cabinet.

Le premier ministre Choguel Maïga a déjà donné l’exemple en effectuant le déplacement à New York lors de la 76ème Assemblée général des Nations Unies dans un avion de transport en commun, où il occupait une place économique dans l’avion et avec une équipe restreinte. Puis a séjourné dans un hôtel moins coûteux pour le budget national. Avant lui, c’est le chef de l’Etat de la transition, le Colonel Assimi Goïta, qui avait donné le ton en annonçant dès sa prise de fonction la diminution du budget de la caisse de souveraineté du Président.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici