MALI: Mahamane Mariko du CRAJ dénonce le paradoxe de la France

0
65

La révolution française de juillet 1789, tant vantée dans l’histoire politique des temps modernes, n’est en réalité que : la volonté ferme d’un peuple à se libérer des griffes d’une royauté qui devenait de plus en plus cruelle sur lui.

Mais il est difficile de comprendre que les héritiers, les dépositaires de ce pan aussi important de l’histoire universelle, s’acharnent voir même condamner un autre peuple qui souhaite librement changer les termes de ses relations politiques, économiques et culturelles avec une ancienne puissance coloniale.

Quelle interprétation fait on de la devise de la République française: liberté, égalité et fraternité?

C’est pourtant, la France qui a toujours enseigné et soutenu que: les valeurs et principes pour les peuples à disposer d’eux mêmes, doivent être universels.

Comment la France qui se considère comme le chantre de la défense de démocratie; des droits de l’homme et des peuples puisse s’opposer et dans les mêmes conditions historiques, à la volonté d’autres peuples à réaffirmer leur souveraineté sur le plan territoriale, économique et culturel.

Pourquoi vouloir empêcher le peuple malien qui décide de diversifier ses partenaires dans le seul but de son bien-être?

Finalement, on est en droit de se poser la question, quelle morale, la France et ses alliés nous enseignent en soutenant que: « la démocratie est le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple »?

Quel paradoxe !!!

Source/ Mahamane Mariko Pdt du CRAJ Faso-nyèta

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici