Mali : Une frappe de Barkhane tue une vingtaine de djihadistes, des villageois parlent de civils tués

0
187

L’armée française confirme la paternité de la frappe aérienne faisant une vingtaine de morts au sein des groupes djihadistes dans le cercle de Douentza entre dimanche et lundi janvier 2021. Cette version est démentie par des sources locales qui parlent de civils assassinés par un appareil non-identifié lors d’un mariage.

–maliweb.net– Les versions se contredisent sur les évènements tragiques survenus dans le village de Bounty, cercle de Douentza dans le centre du Mali, dimanche dernier. De nombreuses personnes étaient dans la tourmente depuis lundi laissant place aux spéculations sur les réseaux sociaux qui indiquaient que des tirs provenant d’un hélicoptère non-identifié ont tué une vingtaine de civils dans cette région.

Ce mardi, un communiqué produit par l’AFP informe que l’état-major français a réfuté ces allégations. Et précise qu’une patrouille d’avion de chasse a neutralisé des dizaines de djihadistes préalablement repérés après une opération de renseignements de plusieurs jours. L’Etat –major de l’armée française réfute la thèse d’un mariage, car, dit-il, elle ne correspond pas aux observations effectuées.

Une source militaire déclare, selon l’AFP, qu’il ne peut y avoir de doutes et d’ambiguïté, qu’il n’y avait pas de mariage. A en croire cette source, cette frappe a été menée par Barkhane après un processus particulièrement formel et multipartite sur un groupe armé terroriste pleinement identifié, après un recoupement d’informations, des attitudes, une posture, sur une zone caractérisée.

Cette thèse est catégoriquement rejetée par les sources locales. L’Association Tapital Pulaaku fait état d’une frappe aérienne ayant décimée une vingtaine de personnes civiles au cours d’un mariage. Ces responsables ont réclamé dès lundi dernier l’ouverture d’une enquête pour déterminer l’identité des auteurs des faits. Dans d’autres sources, des habitants du village de Bounty rapportent que la frappe d’hélicoptère a été menée en plein jour pendant que de nombreuses personnes étaient réunies pour célébrer un mariage. Et font état d’une vingtaine de morts et de blessés.

Le cercle de Douentza, où se situe le village de Bounty, est une localité en proie à l’insécurité à cause de l’occupation des groupes djihadistes qui y règnent en maître absolu.

Maliweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici