Modernisation de l’administration publique : Il est possible de faire une télé-demande de la carte NINA

0
131

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Abdoulaye Maiga a présenté le mardi 27 avril 2021, la plateforme de télé-demande de la fiche NINA. C’était en présence du Premier ministre, M. Moctar Ouane.
La plateforme de dématérialisation des demandes des documents du RAVEC et de l’Etat civil par les usagers s’inscrit dans le cadre du programme de modernisation de l’administration publique à travers un ensemble de réformes des administrations sectorielles. L’objectif principal de la mise en place de cette modalité électronique d’accès aux services offerts aux usagers à travers la dématérialisation des procédures selon les autorités, est d’améliorer la qualité des prestations (fiche descriptive NINA, réclamations, extrait de naissance…).
Une fois opérationnelle, la plateforme de télé-demande permettra également de réduire le temps de traitement des demandes des documents, d’améliorer la gouvernance en matière de fourniture des prestations aux citoyens en réduisant le contact physique entre l’usager et les agents lorsque cela n’est pas indispensable, d’assurer la pérennisation et la soutenabilité du service électronique des demandes de services. A ce jour, les cellules techniques d’Accueil citoyen (CTAC) servent d’intermédiaires à la remise des fiches descriptives-NINA aux citoyens à l’intérieur du pays. La dématérialisation permettra alors au citoyen en capacité de faire une télé-demande, de pouvoir le faire directement sur la plateforme. Il faut souligner que dans le cadre du RAVEC, le Centre de Traitement des Données de l’Etat civil (CTDEC) assure la gestion des données de l’identité des maliens avec notamment une attribution du numéro unique d’identification national (NINA) à chaque citoyen et sur la base des informations produites. Un fichier national des personnes recensées est ainsi disponible. Par ailleurs, la chaine de gestions de ces informations individuelles prévoit des mises à jour évolutives (renouvellement biométrique par exemple) et les corrections en cas de demande (réclamations).
Afin de rapprocher l’administration des usagers, les Centres d’Accueil Citoyen ont été mis en place dans une vingtaine de cercle avec l’appui du PAECSIS, un programme d’appui financé par l’Union Européenne.
Binadjan Doumbia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici