MOREMA : La candidature de Boubou Cissé se précise

0
148

Avant le lancement du MOREMA par Me. Kassoum Tapo, ce dernier était en contact avec l’ancien Premier ministre Boubou Cissé. Ensemble, ils préparaient activement la candidature de l’ancien chef du gouvernement qui avait reçu le soutien de plusieurs chefs d’Etat influents de la sous-région dont Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire, Roch Kaboré du Burkina Faso et Macky Sall du Sénégal. Me.
Tapo n’a jamais évoqué publiquement le nom de Boubou Cissé lors du lancement du MOREMA. Mais on estime que les récentes poursuites, engagées contre des proches de l’ancien Premier ministre, ont bouleversé le plan établi. Selon des sources proches des deux hommes, Me. Tapo qui vient de créer le MOREMA ne fait que poursuivre un agenda ancien, celui de soutenir la candidature de Boubou Cissé à la présidentielle de 2022.
Le célèbre avocat était au four et au moulin pour Boubou Cissé lorsque ce dernier obtenait le soutien du président Ouattara. Ils avaient séjourné en Côte d’Ivoire dans la foulée des obsèques d’Amadou Gon Coulibaly, ancien Premier ministre de Ouattara. L’ancienne Première dame du Mali, Aminata Maïga, était également dans la délégation malienne, selon la même source.
Le président Ouattara et ses proches s’étaient impliqués dans le projet présidentiel de Boubou Cissé, à en croire certains proches. Les bons offices d’Abidjan avaient permis à l’ancien Premier ministre malien d’être introduit dans le cercle vertueux de la présidence française. Emmanuel Macron est donc considéré comme un des soutiens de la candidature de Boubou Cissé à la présidence de la République en 2021.
Outre les soutiens étrangers, Cissé bénéficie également dans son pays de l’appui de personnalités religieuses très influentes. Son problème avec l’imam Mahmoud Dicko est présenté comme un moindre mal par certains observateurs. Le religieux pense que Boubou Cissé a été ingrat envers lui, indique une source. Tout compte fait, Tapo avait réussi à mettre en confiance certains religieux dans son travail de défrichage du terrain politique pour réserver une rampe de lancement à la candidature de Boubou Cissé.
Tout compte fait, le mouvement de Tapo relance le débat sur la candidature de Boubou Cissé. Ce dernier peut réapparaitre à tout moment. Aucune poursuite judiciaire n’a été engagée contre lui, et il a les relations qu’il faut sans oublier les moyens financiers. Le problème, c’est que les militaires pensent que l’ancien chef du gouvernement a beaucoup d’argent. Selon des sources, cela explique les arrestations de financiers et autres patrons d’entreprise que l’on considère comme des proches de Boubou Cissé.
Ismael Diarra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici