« Nous travaillons sans relâche pour mettre à niveau les équipements électromécaniques des nouveaux centres » LE CHEF DE DÉPARTEMENT MAINTENANCE & TRAVAUX, ABDOULAYE SIDIBE

0
59

Nous travaillons sans relâche pour mettre à niveau les équipements électromécaniques des nouveaux centres »

Assurer la continuité de service en rendant la disponibilité des équipements électromécaniques et assurer la maintenance électronique, les agents du Département Maintenance et Travaux travaillent sans relâche pour mettre à niveau les équipements électromécaniques dans les nouveaux centres. Cela ressort de l’Interview du premier responsable du Département, Abdoulaye Sidibé, que le Filet d’O vous propose. Lire ci-dessous.

Le Filet d’O: Aujourd’hui dans le domaine de l’Electronique Mécanique, quelle urgence existe-elle dans les centres repris ?

 

AS: Après la reprise des nouveaux centres, nous avons fait l’état des lieux des équipements électromécaniques. Ainsi, avons-nous constaté sur les installations de nombreuses anomalies qu’il fallait corriger. On peut citer notamment des imperfections dont le mauvais calage des vannes de refoulement des pompes de forage.
De nombreux travaux de maintenance portant sur les groupes électro-pompes de forage ont concerné les accessoires hydrauliques tels que la vanne, le clapet, la ventouse, le filtre et le compteur d’eau.
A ajouter qu’au niveau des forages, les coffrets de commande, devant protéger les pompes en cas de dysfonctionnement ou de mauvaises manipulations, ont été dotés de fiches techniques. Nous avons travaillé à rendre conforme les pompes installées et à l’identification des différentes marques.

Quelle sont les difficultés auxquelles la DME rencontre dans l’exercice de ses missions ?

Le manque de formation du personnel dans lesdits centres constitue pour nous la difficulté fondamentale. Nombreux sont les agents des sites qui n’ont jamais vu les pompes encore moins de conduire une station. Aujourd’hui, nous sommes à pied d’œuvre pour renforcer les capacités des agents. Aussi, il faut noter d’autres difficultés dont, entre autres, le manque de Stocks et les retards accusés le plus souvent dans la livraison des matériels de dépannage.

Pour relever ces défis, la DME dispose-t-elle des ressources nécessaires ?
La Maintenance, en termes de ressources humaines, dispose des compétences capable de relever tous ces défis.
Cependant, nous sollicitons la Direction des Ressources Humaines à étoffer davantage nos effectifs pour faire face aux défis suivants:

  • travaux de réalisations et de maintenances des forages effectués dans les centres repris;
  • superviser les travaux des entreprises qui réalisent les forages;
  • préparer les équipements des forages pour le renforcement de la production.

On constate que ce sont les équipes à l’interne qui font le montage des armoires et des coffrets, devriez-vous être fier de vos agents ?

Nous travaillons tous les jours même ceux fériés. Présentement, nous sommes en plein dans la confection des coffrets de commande et des armoires de commande des deux nouveaux suppresseurs au niveau des réservoirs 2 X 10 000 m3 de Bacodjicroni Golf.
Sans détour, je déclare être fier de mes collaborateurs qui abattent un travail de titan sans repli pour mettre à niveau les équipements électromécaniques des nouveaux Centres dont les 90% fonctionnent sur les groupes électrogènes que nous entretenons constamment selon un planning annuel bien élaboré.

Avez quelques choses à ajouter ?

La Direction de la Maintenance a initié un programme de formation en électromécanique avec WATERWORX à l’attention des agents des Centres de l’Intérieur, mais plus spécifiquement de ceux repris afin que la continuité de service soit assurée et que la fréquence des pannes techniques soit minimisée.

Source: SOMAGEP-SA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici