Organe unique de gestion des élections : Un atelier de réflexion au centre des échanges entre les différents acteurs impliqués

0
135

Un atelier de Réflexion pour la mise en place de l’Organe unique de gestion des élections s’est tenu mardi 29 juin 2021 à Bamako. Le ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, a réuni les acteurs impliqués dans le processus afin de mener une réflexion susceptible de résoudre cette problématique.
La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga en présence de Madame le Ministre Délégué auprès du Premier ministre, chargé des Réformes politiques et institutionnelles.
Dans son discours d’ouverture, le ministre de l’Administration et de la décentralisation, a fait savoir qu’il s’agit de réfléchir et de résoudre de manière consensuelle, “la problématique de la mise en place de l’Organe unique de gestion des élections qui est l’un des sujets préoccupant de cette transition en cours.
“Conformément à sa tradition, le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation vous invite, par ma voix, à débattre des questions essentielles pour la réussite du processus électoral dans notre pays’’, a indiqué le Lt Colonel Abdoulaye Maïga qui a une fois encore réitéré la volonté de prôner “l’inclusivité, la transparence et la co-construction’’.
Pour cet atelier de réflexion, le ministère a réunis ensemble l’Administration, Partis politiques, Société civile, Experts nationaux en vue d’ouvrir le débat sur cette question cruciale de mise en place d’organe unique pour les élections. “Il s’agira pour nous de dégager un consensus définitif sur la possibilité de mettre en place l’organe unique de gestion des élections pour la conduite des différents scrutins prévus sous la Transition’’.
Pour rappel, un atelier similaire tenu du 25 au 27 janvier 2021 avait permis aux Experts de passer au peigne fin et sans complaisance les insuffisances et les lacunes des trois principales lois régissant le cadre juridique de notre système électoral. Un second atelier tenu du 3 au 7 mai 2021 avait permis d’aplanir les divergences de vues et à dégager un consensus autour d’un projet de loi consacrant la création de l’Organe unique de gestion des élections. Toutes ces propositions visent l’amélioration du processus électoral transparent, inclusif, crédible et apaisé au Mali. C’est dans ce cadre que se tient le présent atelier qui envisage la possibilité d’organiser les futures échéances électorales de la Transition par un organe unique de gestion des élections.
Quatre thèmes ont été présentés au cours de cet atelier. Il s’agit de la Communication sur l’état des lieux par rapport à l’Organe unique de gestion des élections présentée par le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation ; la Communication sur la « note d’orientation portant sur l’organisation des élections pendant la Transition au Mali » par des Experts nationaux ; la troisième Communication porte sur l’expérience des structures de gestion des élections au Mali, les contraintes et défis de l’organisation des futures élections par l’Organe unique de gestion des élections à mettre en place toujours par un Expert national et enfin la quatrième communication sur la faisabilité, les contraintes, les moyens nécessaires et le temps indispensable pour la mise en place de l’Organe unique de gestion des élections pour l’organisation des futures élections et les alternatives possibles pour le renforcement de la crédibilité du processus électoral présenté par le délégué Général aux Elections.
“Je demeure persuadé qu’à l’issue de vos échanges, la problématique de la mise en place de l’Organe unique de gestion des élections sera résolue de façon consensuelle’’, a-t-il conclu.
Binadjan Doumbia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici