Politique : Tiéman Coulibaly marque son territoire pour les élections

0
124

Tiéman Hubert Coulbaly, le président de l’Union pour la démocratie et le Développement (UDD), n’est pas très bavard sur ses ambitions présidentielles. Il passe pour un chef de parti résigné, mais les actions qu’il pose sur le terrain trahissent sa réserve. L’ancien ministre des Affaires étrangères qui a été aussi ministre de la Défense est un favori caché, selon des observateurs qui le tiennent à l’œil depuis un certain moment.

Le président de l’UDD mise en réalité sur la victoire de l’Action républicaine pour le progrès(ARP), la coalition de partis qu’il a mise en place. Il a vite compris que la victoire aux élections à venir dépendra de la capacité des candidats à ratisser large pour avoir le soutien de plusieurs formations politiques. L’ARP a ainsi été conçue pour être la rampe de lancement de la candidature de Tiéman Hubert qui sait que la force d’un homme politique réside dans le rassemblement.
Pour comprendre la stratégie du patron de l’UDD, il suffit de jeter un coup d’œil sur ses dernières activités. Des gestes qui font dire à son staff que la victoire de l’ARP aux prochaines élections sera sans doute un acquis dans le Baniko. « C’est la substance des propos tenus par les responsables des bureaux (mixtes, des femmes et des jeunes) installés au nom de Dioila, hier dimanche 17 janvier 2021 », souligne un poste de son parti sur internet.
Dans ce vivier électoral appartenant avant à la région de Koulikoro, tout sera mis en œuvre pour que l’émergence de l’ARP qui doit trôner sur l’ensemble des communes du cercle, puis de la région de Dioila. « Ici, un nouvel ordre politique est sans doute en train de faire son chemin », ajoutent les communicants de l’UDD, un des vieux partis du pays qui tiennent à progresser.
La même source indique que c’est au nom de la conférence des présidents de l’ARP que le premier vice-président de l’UDD, BréhimaSilimana, a accompagné le panel des secrétaires généraux pour la mise en place de ces organes dirigeants de Dioila.Avec le même élan, d’autres structures de base du parti et de l’alliance ont été mise en place dans la localité pour mieux mobiliser les électeurs.
Dans la même veine, Tiéman s’est rendu dans le cercle de Kolokani, le samedi 16 janvier 2021 pour la mise en place des dirigeants de l’ARP dans le Bélèdougou. En rencontrant les Bamanan, la délégation avait en tête l’idée qu’un regroupement d’organisations politiques ne rencontre le succès qu’à la condition d’une véritable solidarité entre ses membres. « C’est le message que j’ai transmis à ceux qui vont diriger notre alliance et aller à la conquête de la sympathie et la confiance des populations dans ce cercle important du Mali », a-t- il expliqué à l’occasion.
Le parti de Tiémangagne également du terrain dans le cercle de Kayes, le travail d’implantation et de renforcement se poursuit.Des adhésions significatives sont enregistrées. Cette stratégie s’est révélée payante pour l’UDD dont plusieurs candidats ont gagné lors des législatives passées.
Ismeal Diarra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici