Pour la présidente de la Cafo, Mme Dembélé Oulématou : Impossible de tenir les élections dans le contexte actuel

0
59

La présidente de la Coordination des associations et ONG féminines (Cafo) du Mali, Mme Dembélé Oulématou Sow a indiqué, sur les antennes de la radio onusienne (Mikado), qu’il est impossible de tenir les élections au Mali dans les conditions actuelles.

 

Une actrice majeure de la société civile malienne, présidente de la plus grande association féminine du Mali, commissaire à la Commission vérité, justice et réconciliation (CVJR), Mme Dembélé Oulématou s’oppose, elle aussi, à la tenue des élections dans les conditions actuelles du pays.

Un soutien de taille donc à la prolongation de la transition ? En tout cas, elle a justifié sa position par la détérioration de la situation sécuritaire sur le terrain au Mali.

« On a dit que les élections peuvent se tenir difficilement parce qu’il n’y a pas de sécurité sur le terrain », a-t-elle déclaré avant de se poser la question : « Comment des gens qu’on est entrain décimer peuvent parler d’élection ? Comment les populations peuvent aller voter ? ».

Pour elle, il est impossible d’organiser les élections à l’état actuel de l’insécurité. Elle va loin en déclarant : « les élections ne sont pas dans notre agenda parce que ce n’est pas possible de les organiser ».

La présidente de la Cafo lance d’ailleurs un appel à l’endroit des partenaires du Mali. «IL faut nous aider d’abord à stabiliser le Mali », a-t-elle plaidé. Pour elle, les élections doivent être organisées après la stabilisation du Mali.
B. Guindo

SourceLe Pay

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici