PRESIDENTIELLE 2022 : 20 partis appellent Aliou Boubacar Diallo à participer à la course

0
72

Bien que la conquête du pouvoir soit la fonction première des partis politiques, une vingtaine de présidents de partis politiques ont décidé d’enterrer leurs propres ambitions pour donner une chance à la victoire d’Aliou Boubacar Diallo, le président d’honneur de l’ADP-Maliba. Un homme qu’ils croient être aujourd’hui le meilleur de tous les hommes politiques maliens pour conduire à bien le chantier du Mali Coura. Au cours d’une cérémonie à l’allure d’une démonstration de force le samedi 7 août 2021 au grand hôtel de Bamako, ils ont appelé le président d’honneur de l’ADP-Maliba à se présenter à l’élection présidentielle de 2022.
Une nuit très étoilée s’annonce belle depuis le soir, dit-on. A sept mois du 1er tour de l’élection présidentielle, une victoire éclatante se dessine pour le président d’honneur de l’ADP-Maliba. C’est la garantie qui lui a été donnée par une vingtaine de responsables de partis politiques le week-end dernier au Grand hôtel de Bamako s’il acceptait de s’engager dans la course vers le palais de Koulouba. « La cérémonie qui nous réunit cet après midi est le lancement de l’appel à candidature de Monsieur Aliou Boubacar Diallo, président d’honneur de l’ADP-Maliba à l’élection présidentielle de 2022. Nous, Alliance des démocrates rénovateurs (ADR), vous ayant observé bien avant que vous décidiez de vous engager en politique ; ayant suivi avec intérêt votre entrée politique ; considérant le rang que vous avez obtenu lors de l’élection présidentielle de 2018 ; suite à votre démarche de faire la politique autrement, considérant les contributions de taille que vous avez faites à l’Assemblée nationale en 2020 ; conscients que le Mali, post crise, a besoin de ses fils les plus légitimes ; convaincus que votre accession à la magistrature suprême serait une grande chance pour le Mali, notamment la jeunesse et pour les femmes ; décidons ici devant Dieu et le peuple malien de soutenir votre candidature pour l’élection présidentielle de 2022 ; nous nous mettons immédiatement à votre service pour l’élaboration de la stratégie permettant de rendre certaine votre victoire au sortir des urnes dès le 1er tour ; portons un grand espoir que notre appel sera entendu », a déclaré le président de l’ADR, Tamba Dagnoko qui a fait office de porte-parole pour les présidents des vingt partis politiques acquis pour la cause de l’élection de Aliou Boubacar Diallo au palais de Koulouba en 2022.
Parmi ces partis qui s’engagent à soutenir la candidature de Aliou Boubacar Diallo, figurent entre autres : le parti pour la Démocratie et le Renouveau, le parti pour la Démocratie et le Progrès, le Rassemblement démocratique constitutionnel, le Rassemblement populaire pour la Démocratie, le parti social pour le Renouveau, le parti conservateur, le parti africain pour le Renouveau, le parti mouvement Maliko, la Convention nationale pour la Démocratie, le Rassemblement populaire pour la Justice, le parti populaire pour le Rassemblement et la Démocratie, le parti pour la Démocratie et le Développement, le parti pour la Justice et le Travail, le parti populaire, le parti pour le Développement du travail.
Il s’agit du regroupement politique qui avait soutenu la candidature de Feu Soumaïla Cissé, candidat de l’Urd lors de l’élection présidentielle de 2018.
Prenant la parole, le Secrétaire général de l’ADP-Maliba, Me Abdoulaye Sidibé a exprimé toute sa joie et celle de ses camarades pour le soutien du regroupement politique ADR.
Pour lui, l’ADR ne s’est pas trompé dans son choix à soutenir la candidature d’Aliou Boubacar Diallo. « Car Aliou Boubacar Diallo a été toujours du côté des populations du Mali pour alléger au mieux leur souffrance en témoigne les différentes réalisations dont il ne cesse d’effectuer en leur faveur. Il s’agit de la construction des forages, des ponts, des centres médicaux, des octrois de bourse d’études aux jeunes et même le financement des projets de femmes. La liste n’est pas exhaustive. Sur le plan politique, sa troisième place à l’élection présidentielle de 2018 malgré la jeunesse de son parti et sa brillante élection dès le 1er tour aux élections législatives à Kayes prouvent à suffisance sa compétence d’homme politique. Aujourd’hui plus que jamais, le Mali a besoin de tous ses fils et filles qui ont souci de sa sécurité, de l’éducation de tous ses enfants, de leurs emplois et de la recrudescence de son économie. Et Aliou Boubacar Diallo est un homme politique valable et crédible », a déclaré Me Abdoulaye Sidibé.
Il a ensuite promis au regroupement de transmettre fidèlement son appel à son camarade Président d’honneur de l’ADP-Maliba, Aliou Boubacar Diallo qui saura l’apprécier à sa juste valeur.
Une lettre d’appel à candidature adressée à Aliou Boubacar Diallo a été remise à Me Abdoulaye Sidibé à la fin de la cérémonie.
Pour rappel, déjà au mois de mars dernier un sondage réalisé par le cabinet d’étude et de conseil Statix sur l’élection présidentielle de 2022 plaçait l’homme politique et l’homme d’affaire Malien, Aliou Boubacar Diallo en tête avec 27% des intentions de vote.
A en croire le cabinet, ce penchant pour Aliou Boubacar Diallo se justifie par le fait que cet investisseur, entrepreneur très présent dans le domaine des mines, doublé de philanthrope converti en politique est actif depuis le début de la transition, avec des fréquents déplacements à l’intérieur du pays (Sikasso, Kayes, Koutiala, Kati, Doïla, Nioro etc..) pour aller à la rencontre des populations, recueillir leurs besoins et y apporter des solutions.
Selon ce baromètre, Aliou Boubacar Diallo « bénéficie d’une côte de popularité de plus en plus élevée et arrive largement en tête dans la région de Kayes, sa véritable base avec un score de plus de 5% et dépasse les 50% dans certains cercles comme Koutiala, Sikasso, Kayes, Nioro.
Youssouf Z

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici