PRESIDENTIELLE 2022 : L’appel à candidature de Seydou Coulibaly prévu ce 10 avril à Mopti

0
248

La nouvelle vient de tomber enfin. Un grand meeting géant est prévu le 10 avril prochain à Mopti, la capitale de la Venise malienne. D’après les informations qui nous parviennent ledit meeting a pour objet de faire un appel à candidature pour le patron de Cira-Mali, Seydou Coulibaly et non moins milliardaire de son état.
Selon nos sources, le choix de Mopti n’est pas fortuit. En effet, il est originaire de cette contrée du centre du Mali. En plus, un de ses amis, Papa Cissé serait aussi à la base de ce choix. Ce dernier est un ancien de la BOA.

Ses soutiens cachés
N’ayant pas de coloration politique connue jusqu’à présent, l’opérateur économique, Seydou Coulibaly ne peut entrer que par effraction sur une scène politique. Pour ce faire, il bénéficie de certains soutiens tant dans l’actuelle équipe de la transition que dans certains grands partis politiques ayant pignon sur rue.
Certains ministres de l’actuelle équipe gouvernementale seraient déjà en mission pour lui. Il s’agit, entre autres, de Mohamed Salia Touré, Porte-parole du gouvernement et non moins protégé de l’Imam Mahmoud Dicko, du ministre des Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo avec lequel il a beaucoup travaillé dans le temps.
Dans le milieu des religieux aussi, il aurait des soutiens insoupçonnables. C’est le cas par exemple du Chérif Madani Haïdara dont la capacité de mobilisation ne fait l’objet d’aucun doute. L’imam Dicko ne lui serait pas aussi hostile sans compter tous les petits marabouts qui se rappellent encore de ses largesses.
Dans le marigot politique, des associations comme Kaoural International de El Hadji Touré et tant d’autres seraient avec lui.
Des cadres et non des moindres de l’ADEMA-PASJ seraient déjà avec lui. C’est le cas du puissant maire du District de Bamako, Adama Sangaré qui contrôle tant la commune III du District de Bamako et un peu le centre du Mali.
L’ancien député de la commune I, Waly Diawara est aussi dans les rangs.
Au niveau de l’Urd, l’honorable Diadjiri Cissé l’aurait aussi rejoint avec armes et bagages.
Tout ce beau monde et les autres transfuges sont attendus dans la capitale de la Venise malienne le 10 avril prochain. C’est ce jour que les masques vont véritablement tomber.
Birama Fall

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici