PRESIDENTIELLE 2022 : Me Malick Coulibaly, le Peuple malien n’attend que votre « Oui, j’accepte »

0
126

Février 2022 (date prévue pour la tenue de l’élection), c’est dans cinq mois. Mais la majorité des Maliens ne savent toujours pas à qui accorder leur confiance tant les politiciens traditionnels ont fait souffrir le pays ces trente dernières années. C’est dans cette situation confuse et inquiétante que des millions de Maliens tentent de faire émerger un grand technocrate sur le terrain politique. Il est connu pour son sérieux et sa rigueur dans tout ce qu’on lui confie comme tâche. Cet homme s’appelle Malick Coulibaly, l’ancien ministre de la Justice que certains, en hommage à ses nombreux efforts dans la lutte contre l’injustice sociale au Mali, le qualifient « ministre anticorruption ». Aujourd’hui, toutes les conditions sont réunies pour faire de Malick Coulibaly le futur président du Mali en février 2022 en absence de véritables adversaires de sa taille de dirigeant malien crédible. Il fait partie des rares cadres maliens pour qui même ses détracteurs éprouvent l’estime et la confiance. Mais, acceptera-t-il de répondre favorablement à la demande de ces millions de Maliens qui rêvent de le voir conduire les destinées de notre pays dans les cinq prochaines années à venir ?
Malick Coulibaly s’alignera ou ne s’alignera-t-il pas à la ligne de départ de la course vers Koulouba en 2022. Si le temps presse, ses millions de supporters ne se découragent pas sur le terrain de la mobilisation en vue de l’offrir une victoire certaine et brillante en février 2022. Mais, jusque-là ils se contentent de foncer dans l’incertitude totale. L’intention de Me Malick Coulibaly de se porter candidat à la joute électorale vers Koulouba étant restée toujours floue. Jusqu’à ce dernier virage de la période préélectorale, ses partisans se laissent aller dans la bataille de la mobilisation des Maliens par simple conviction qu’il sera le président de la rupture dans la gouvernance au Mali. Sur le terrain, ces partisans, qui se comptent par millions, multiplient toute sorte d’initiatives pour appeler les Maliens à soutenir sa candidature. Si ce travail de mobilisation se fait sans difficulté sur le terrain du fait même de la bonne réputation de Malick, le silence, trop longtemps gardé par l’ancien ministre de la Justice et des Droits de l’Homme sur sa disponibilité à se lancer dans la course électorale de février 2022, joue aujourd’hui beaucoup sur ses chances d’être élu président de la République du Mali.
Aujourd’hui, certains de ses partisans, des vraies machines mobilisatrices, commencent déjà à sentir l’impatience et cèdent à la vigilance. Sans compter aussi que d’autres millions de Maliens trainent à prendre position en sa faveur seulement parce qu’ils sentent encore de l’hésitation chez lui quant à l’élection présidentielle. Alors la question que l’on se pose est de savoir jusqu’à quand Malick Coulibaly va se décider ?
Sans doute, l’on reconnait que l’idée de se présenter à l’élection présidentielle à venir n’est pas une initiative propre à lui, mais celle des Maliens épris de justice sociale qui l’ont vus à l’œuvre dans le combat contre l’injustice et qui lui font entièrement confiance. Toutefois, il est temps, voire grand temps qu’il se décide de situer ses partisans sur ses intentions. Car il nous revient que sur le terrain de la mobilisation, ses supporters souffrent aujourd’hui énormément du fait qu’ils manquent eux-mêmes d’assurance sur la candidature de l’homme en faveur duquel ils appellent les Maliens à soutenir.

Bravo à la plateforme Vérité et dignité !
Pour rappel, au bout de quelques temps seulement d’intenses de travail dans la divulgation des idéaux de leur mentor, les clubs de soutien de Malick Coulibaly ont réussi à convaincre des millions de Maliens à travers tout le Mali. Aujourd’hui, ils sont des dizaines millions des Maliens qui n’attendent que Malick Coulibaly se décide pour le porter à la tête du pays dès le mois de février 2022.
C’est dire que la victoire est presque certaine pour lui s’il acceptait de se présenter à la future élection présidentielle. La force de mobilisation de ses partisans qui se comptent par millions aujourd’hui porte à le croire. A ce jour, la plateforme Vérité et dignité recense plusieurs centaines d’associations, de clubs de soutien acquis pour l’élection de Me Malick Coulibaly au palais de Koulouba. Il s’agit, entre autres , du Mouvement Agir Ensemble (MAE) ; du Club de Soutien à Malick Coulibaly de Gao ; du Mouvement Impartial Malick Coulibaly / France (MIMC); du Mouvement de Soutien à Malick Coulibaly de Sobra ; du Club de Soutien à Malick Coulibaly de Bandiagara ; du Club de Soutien à Malick Coulibaly de Mopti ; du Mouvement de Soutien à Malick Coulibaly de Koro ; de la Convergence pour des Actions pour le Mali (CAM) ; de l’Alternance Citoyenne ; Mouvement pour la Nouvelle Gouvernance (MNG) ; de l’Association des jeunes patriotes pour les idéaux de Malick Coulibaly ; du Mouvement de Soutien Malick Coulibaly de Sikasso (MSMC) ; du Biprem et du groupe des ” réformateurs ” qui est un groupement très influent.
Mais faudrait-il que l’ancien ministre de la justice se décide et vite. Car le temps presse !
Youssouf Z KEITA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici