Présidentielles 2022 : L’URD présentera un candidat militant

0
166

“Nul ne peut être candidat s’il n’est militant du Parti’’, indique clairement le règlement intérieur du parti Union pour la République et la Démocratie (URD) en son Article 47, a fait savoir la direction de l’URD en réponse aux informations qui circulent dans les journaux et sur la toile mondiale. Cette mise au point par les responsables du parti a fait l’objet d’un communiqué en date du mardi 27 avril 2021, dont « Le Prétoire » a reçu copie.
Trêve de spéculations sur la candidature de l’ancien Premier ministre Boubou Cissé pour le compte de l’URD. En tout cas, c’est ce qu’on peut retenir du récent communiqué de la direction du parti de l’ancien chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé. Depuis quelques jours, une spéculation nourrie anime les débats au sujet de la candidature de l’URD pour la présidentielle 2022. Plusieurs sources mettaient en branle le nom de l’ancien Premier ministre, Dr Boubou Cissé comme porte étendard du parti de feu Soumaïla Cissé à la prochaine élection présidentielle. Des spéculations sur lesquelles, la direction de l’URD a tenu à faire une mise au point à travers un communiqué le mardi 27 avril 2021.
Dans ce communiqué, l’Union pour la République et la démocratie a tenu à faire une mise au point mais aussi appeler ses militants à la vigilance quant aux noms de candidats qui circuleraient déjà pour le compte de ce parti à la présidentielle de 2022.
Selon le secrétariat général du parti URD, plusieurs canaux de communication citent des noms de candidats dits de L’URD pour la prochaine élection présidentielle.
Se fondant sur les dispositions statutaires et réglementaires respectivement “la Conférence nationale investit, sur proposition du BEN, le Candidat(e) du parti à l’élection présidentielle. (Article 51 des Statuts) ; s’agissant du choix du candidat à l’élection présidentielle, le BEN vérifie la conformité des candidatures avec les dispositions légales et propose le candidat retenu à la Conférence nationale qui l’investit’’, a indiqué le Secrétaire général du Parti dans le communiqué.
“Nul ne peut être candidat s’il n’est militant du Parti’’, rappelle le secrétariat général conformément au règlement intérieur, en son Article 47.
Par ailleurs, les premiers responsables ont dans ce communiqué demandé aux militants et sympathisants du Parti, de rester sereins, vigilants et soudés. “L’URD n’a pas encore fait un appel à candidatures, donc aucune candidature n’a été reçue à ce jour au niveau du secrétariat général’’, précise le communiqué qui souligne que “les propagandes qui circulent n’engagent que leurs auteurs.’’
Toutefois, le parti de l’ancien chef de file de l’opposition se dit conscient de ses responsabilités vis-à-vis de ses militants, sympathisants et du peuple malien sur qui il a toujours compté. “De cette même manière le parti continuera de vous placer au centre de tout processus devant engager son avenir. Rassurez-vous, notre parti, fort de sa crédibilité, de sa force, de son unité n’a jamais pris et ne prendra jamais une décision importante de la manière fantaisiste qu’on lui prête’’, a conclu le communiqué tout en demandant aux militants de “rester sereins’’.
Cette sortie relance à nouveau le débat sur l’avenir politique de l’ancien Premier Ministre Boubou Cissé que les rumeurs et spéculations plaçaient comme le futur candidat de l’URD. Quand à celui de l’ancien ministre de l’Economie, Igor Diarra, membre du parti depuis plus d’un mois, le choix n’est pas à écarter. Cependant, reste à savoir si cette sortie du bureau pourra-t-elle calmer la brouille au sein des cadres du parti sur la question de candidature ?
Wait and see !!!
Binadjan Doumbia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici