PRIMAIRE A L’URD : Le félin Me Demba profite bien de l’absence de Dr Boubou Cissé

0
49

Presque effacé par l’arrivée du Dr Boubou Cissé à l’Union pour la République et la Démocratie (Urd), le chargé de la communication du parti, Me Demba Traoré se fait actuellement une nouvelle santé. Dit-on, quand le chat n’est pas là la souris danse. Longtemps resté muet sur sa candidature aux primaires de l’Urd, ce brillant avocat tente de resurgir en l’absence de Dr Boubou Cissé, actuellement hors du pays pour des commissions personnelles. En visite le 11 septembre 2021 à Kayes, il a déclaré officiellement sa candidature aux primaires de l’Urd. A défaut de faire face à un poids à la taille de Dr Boubou Cissé, il profite de son absence pour l’abattre.
C’est dans la capitale du Khasso que Me Demba Traoré a choisi pour déclarer sa candidature. « Pour l’URD et pour le Mali, je sens le moment venu pour moi d’engager et de gagner la bataille politique suprême, celle de l’élection présidentielle. Je viens vous en demander l’autorisation et la bénédiction », a déclaré Me Demba Traoré face à plusieurs centaines de militants de l’Urd venus des sections de Kéniéba, Diéma, Bafoulabé, Kita, Yélimané, Nioro du Sahel, Kayes et de la diaspora dont le Sénégal. Ainsi, il décide de mettre subitement un terme à son indécision. Car jusqu’à ce jour, Me Demba Traoré était apparu très hésitant à propos de sa candidature aux primaires de l’Urd. Le moment choisi pour le faire n’est pas fortuit. En effet, l’annonce de sa candidature intervient au moment où l’un de ses potentiels concurrents (s’il n’est même pas le seul vrai obstacle à son projet de candidature), Dr Boubou Cissé est absent du Mali. On se rappelle aussi que l’arrivée de ce dernier à l’Urd avait fortement compromis toutes les chances de Me Demba Traoré, un militant de premières heures du parti. Au point même qu’il était apparu effacer. Face à la bête politique nommée Dr Boubou Cissé, Me Demba Traoré avait presque abandonné toute idée de se présenter aux primaires de l’Urd qu’il savait à l’avance perdu. On se rappelle également qu’il est fortement soupçonné pour avoir fait révolter les jeunes de son parti contre l’adhésion de Dr Boubou Cissé. Une stratégie qui n’a finalement pas payé à hauteur de souhait. Mais l’absence momentanée de Dr Boubou Cissé hors des frontières maliennes semble bien aujourd’hui lui donner du tonus et de la confiance. Subitement, recommence à croire en ses bonnes étoiles. Mais malgré tout, certains militants de l’Urd et mêmes des observateurs politiques estiment déjà que Me Demba Traoré ne sera jamais un candidat de poids capable de gagner une élection présidentielle. S’il a la capacité intellectuelle de diriger un pays malgré son jeune âge, les pessimistes pensent qu’il va se buter à l’obstacle de financement de sa campagne. Et il semble bien que le candidat déclaré aux primaires de l’Urd, Me Demba Traoré en est lui aussi bien conscient de ce handicap de taille. « « « Le solide ancrage de notre parti sur toute l’étendue du territoire national est une condition nécessaire à la conquête du pouvoir avec nos alliés. Ce seul ancrage n’y suffira pas. Notre appréciation juste de l’état du pays et des dynamiques à l’œuvre dans la sous-région et au plan international, en est l’indispensable complément. Plus que jamais, l’union est un enjeu crucial pour le Mali. L’URD se doit de réussir la sienne pour être l’artisan de celle de tout le peuple malien en quête d’une démocratie apaisée », a soutenu Me Demba Traoré. Pour gagner ce combat, Me Demba Traoré a invité les militants de l’URD à plus d’union, de solidarité entre eux. Mais de quoi espère-t-il ? Certainement que ses camarades lui prêtent la main forte afin de lever l’obstacle de la mobilisation des sous pour le financement de sa campagne en cas de victoire aux primaires.
Youssouf Z KEITA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici