Sahel: La France n’exclut pas de réduire le nombre de ses militaires en fin d’année

0
137

Près d’un an après l’envoi de 600 soldats français supplémentaires au Sahel pour reprendre l’avantage face aux jihadistes, Paris est sur le point de réduire le nombre de militaires déployés, selon l’Agence France Presse. Cette décision des autorités françaises s’expliquent que la France ne veut plus sentir sur ses épaules le lourd fardeau de la lutte contre le terrorisme au Sahel. La nouvelle intervient au moment où des renforts européens sont annoncés dans cette zone.

Les visites successives au Mali ces derniers jours des ministres français des Affaires étrangères et des Armées, Jean-Yves Le Drian et Florence Parly, doivent aider l’exécutif à dresser un état des lieux de l’engagement français au Sahel, où des milliers de militaires se battent depuis 2014 au sein de la force antijihadiste Barkhane.

“On s’approche de la fin de l’année, c’est un moment naturel pour faire un point d’avancement”, faisait valoir Mme Parly en marge de son déplacement. Emmanuel Macron avait déjà promis en juillet de nouveaux arbitrages “en fin d’année” sur la plus grosse opération extérieure française.

Or selon des sources concordantes, le retrait de plusieurs centaines de militaires français (sur environ 5.100) est désormais sur la table pour revenir au niveau d’avant le mini “surge” (effort supplémentaire et localisé) de janvier.Un dossier “prioritaire pour l’état-major”, qui pourrait également tailler dans les fonctions “transverses” (soutien, génie, renseignement…) dès la relève majeure de février, détaille une source militaire ayant requis l’anonymat, selon l’AFP.

Malipost

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici