MALI: Les Prestataires d’Orange Money en grève de 72h et réclament le déblocage de leur puce

0
115

Les Prestataires d’Orange Money en grève de 72h et réclament le déblocage de leur puce

Sevrés d’un revenu satisfaisant suite à l’entrée du Wave Money sur le marché, les Prestataires privés de Orange Money, ont déclenché, hier dimanche 19 décembre 2021,  une grève de 72h. Ils appellent la Direction Orange Mali  à débloquer leur puce  et revoir son mode opératoire

Suite à l’entrée de Wave money, rien ne va plus entre Orange-Mali et  les Prestataires privés de Service Orange Money. La baisse des tarifs   a des incidences graves sur le revenu des prestataires sans aucune mesure de compensation. Réunis au sein d’un Collection qu’ils appellent Cadre de Concertation des Prestataires Orange Money (CCPM), ils ont déclenché grève de 72h sur toute l’étendue du territoire, l’annonce a été faite, le dimanche 19 décembre 2021, à Kalabancoura par les responsables du Cadre de Concertation des Prestataires Orange Money los d’un point de presse.

Dans son intervention,  Souleymane Diakité, membre  du CPPM, a rappelé que les frais de services ne sont pas une  invention des distributeurs des Prestataires de service Orange-Money. «  Les frais de service c’est mode opératoire de Orange-Mali. Les frais de services sont relevés par Orange dans toutes les opérations : paiement d’eau, d’électricité… », a-t-il affirmé. Avant d’inviter les populations à comprendre le phénomène et leur position. « Nous sommes lésés par Orange à travers cette décision pour faire face à la concurrence. Les frais de services nous permettent de vivre, nous, les prestataires privés des services Orange- Money. En décidant de façon unilatérale, Orange-Mali veut nous créer des problèmes ainsi qu’avec les Maliens », a-t-il précisé.

Par ailleurs, il a invité les autorités à prendre cette affaire aux sérieux, car Orange-Mali, est devenue une structure où la dictature règne. «  Quand tu dis la vérité au sein de Orange, on te met à la porte. C’est nous, prestataires privés  qui peuvent mener cette lutte et redresser la situation »,

Diallo Dicko, membre du CCPM, a ajouté qu’Orange-Mali s’est vu contraint de baisser les tarifs parce que Wave est venue et veut rafler le marché. Partant, il a noté que toutes les corporations partent en grève pour l’amélioration de leur condition de vie. « A partir de ce dimanche 19 décembre, observons la grève de 72h en signe de prestation. Notre souhait n’est pas de combattre Orange mais nous sommes victimes d’une situation d’injustice. Nous sommes des chefs de famille », a-t-il déploré.

Quant à Ibrahim Maïga, distributeur Orange-Money  à Ségou,  a rappelé, pour sa part,  que la baisse du tarif est un combat que les distributeurs ont mené  pour le bonheur des usagers. A l’en croire, l’argent avec lequel ils travaillent n’est pas les liquidités de Orange-Mali. «  On travaille avec notre propre argent. Et Orange-Mali à bloquer notre puce avec notre argent. Nous interpellons la Direction de Orange Mali à débloquer nos puces pour que nous puissions  retirer notre argent », a-t-il martelé.

B. SIDIBE/ Malipost.Net

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici