SECTION COMMUNE VI DE L’ADEMA-PASJ : Assarid Ag Imbarkawane en déstabilisateur ?

0
124

Une crise plombe l’ADMA-PASJ de la commune VI. Deux tendances plonge l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema-PASJ) section commune VI depuis un bon moment. A la tête des deux tendances se retrouve d’une part N’Tji Abdramane Diawara, sérieux prétendant au secrétariat avec le soutien de 6 sous-section et le secrétaire sortant Mahamane Touré. Ces deux cadres du parti ADEMA de la commune VI se dispute la légitimité depuis plusieurs mois.
Faut-il le rappeler dans cette lutte entre militants d’un même parti se cachent certainement des soutiens au plus haut niveau qui manigancent le désordre. Car, à ce jour, toutes les sections du district de Bamako ont été renouvelées sauf celle de la commune VI pour des raisons de crise internes interminables. Malgré l’implication du comité des sages du partis, certains cadres restés toujours dans l’ombre et tire les ficelles pour remettre tout en causes tout simplement parce qu’ils ont perdus la légitimité aux yeux des partisans et sympathisants ADEMA de la commune VI. C’est justement le cas du secrétaire général sortant de la section commune VI de l’ADEMA, Mahamane Touré. Puisque de lui qu’il s’agit n’a jamais voulu ainsi que ses soutiens, la tenue du congrès dans les normes établies.
En effet, après plusieurs tentatives de conciliations soldées par des échecs,les délégués des sous sections ont exigés l’application stricte des textes. C’est ainsi qu’une assemblée générale a été organisée le 12 juin 2021 en commune VI ayant élu N’Tji Abdramane Diawara à la tête de la section soutenu par six (6) sous sections sur les 11 existantes dans la commune VI. Une majorité écrasante qui a jeté son dévolu sur la personne de N’Tji Abdramane Diawara. Cette assemblée malheureusement n’a pu ramener le calme au sein de la famille ADEMA en commune VI comme le souhaite son nouveau secrétaire. “C’est ensemble qu’on pourra relever le défi. Personne à lui seul ne pourra faire avancer l’ADEMA’’, a-t-il souligné devant la presse le dimanche 3 octobre passé.
C’est fort de cette union des enfants d’une même famille et privilégiant l’apaisement que N’Tji Abdramane Diawara, secrétaire élu le 12 juin a accepté la médiation du président national du parti, Tiémoko Sangaré. Ce dernier avait rencontré les deux tendances lors d’une réunion tenue, il y a juste quelques jours en présence d’autres cadres du parti pour tenter de désamorcer la bombe. Cette réunion avait pris deux décisions majeures : il s’agit pour une union sacrée du parti autour des prochaines élections, il fallait aller à une nouvelle assemblée générale le 9 octobre prochain. Une date convenue avec les deux parties en crise et le président national. Faut-il le souligner, le secrétaire général, N’Tji Abdramane Diawara avait accepté cette démarche au nom de l’apaisement puisqu’il s’agissait d’une même famille politique.
La deuxième décision prise concernait le choix du président national Tiémoko Sangaré, comme facilitateur pour ce congrès. Malheureusement qu’elle ne fut la surprise générale pour les militants et sympathisants de la communes VI de constater la tenue d’une assemblée générale en catimini le samedi 2 octobre dernier contre toutes les décisions au nom de l’apaisement du bureau nationale qui avait retenu la date du 9 octobre prochain pour départager les deux candidats. Cette assemblée générale en catimini est bien organisée par le secrétaire sortant, Mahamane Touré et ses complices avec en leur tête Assarid Ag Imbarkawane. Ce dernier avait fait suspendre la première assemblée disant qu’il a reçu un coup de file. Ceci tout simplement, conscients de l’impopularité de l’ancien secrétaire et ne voulant pas essuyer la défaite et la honte, a préféré convoquer une assemblée générale en catimini pour se maintenir.
Le secrétaire général, N’Tji Abdramane Diawara élu le 12 juin au nom du respect des décisions du BE a fait savoir que l’assemblée générale du 9 octobre se tiendra comme décidé par le président national pour départager les candidats.
Source: Le Prétoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici